Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’atom’cratie est un mot-valise qui réunit le secteur atomique civil et militaire avec la classe politique et médiatique, pour appuyer le choix nucléaire français depuis plus de 60 ans. La production d’électricité hyper-nucléarisée comme nulle part ailleurs au monde est en enfant légitime de l’atom’cratie, comme son jumeau chétif qu’est le retard du développement des énergies renouvelables qui perdure.

Le secteur atomique civil français vieillit mal, tandis que les médias s’affranchissent peu à peu du joug de l’atom’cratie. Ils ne peuvent cacher les milliards de pertes d’Areva, la fragilité financière d’EDF... Surtout que les contribuables vont devoir passer à la caisse pour restructurer la filière nucléaire, à coups de milliards d’euros ! Les abonnés à EDF seront également mis à contribution avec un coup de chaud à venir sur les factures ! Alors forcément, le « grand consensus politique français » pro-nucléaire va commencer à battre de l’aile, et pas seulement pour des considérations écologiques mais pour des raisons financières…

Grandeur et décadence sur Fance24, AREVA s’est crue grande, championne du monde… Et maintenant la société va être découpée sans que son business model ne soit pérenne alors que les investissements de sureté ne vont pas manquer…. Comme à la Hague, la plus grosse poubelle nucléaire du monde, où AREVA s’est encore fait épingler par l’Autorité de Sureté Nucléaire pour la corrosion excessive des évaporateurs @ASN. AREVA, encore 2 milliards € de pertes sur l’exercice 2015, 10 milliards € de pertes cumulées sur 5 ans, pas de prévision chiffrée de son chiffre d’affaire sur 2016 ni pour les prochains exercices. AREVA et l’affaire URAMIN, un scandale d’Etat avec une acquisition d’1,8 milliards € en quasi pure perte (sauf pour qqes petits malins, la justice enquête).

L’atom’cratie fait valser les milliards € de pertes et évapore l’argent public, mais aucune tête ne tombe !!! Elle essaye même de convaincre français qu’il faut continuer de banquer à milliards pour préserver son business model, un système centralisé, dangereux et non compétitif / aux énergies renouvelables. Plus c’est gros, mieux ça passe… Quelle arrogance !!!

Tag(s) : #France atom’cratique, #Energie; EnR, #Economie; Nucléaire; Energie

Partager cet article

Repost 0