Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Alors que la « bataille d’Hinkley Point » bat son plein pour savoir si EDF investira, oui ou non dans la construction et l’exploitation de 2 EPR en Angleterre, le ministre français de l’économie Emmanuel Macron est passé en mode lobby atomcratique ultra offensif. Faire Hinkley Point ou renoncer au nucléaire français, c’est le choix qui s’offre à nous selon le jeune ministre. Ainsi a-t-il affirmé ce jour que « si EDF renonçait à concrétiser le projet controversé de construction des deux réacteurs nucléaires EPR d'Hinkley Point en Angleterre, cela reviendrait pour la filière française à renoncer au nucléaire » !!!

C’est triste/affligeant/désolant de voir un brillant ministre qui se veut réformiste et moderne, défendre en dépit des réalités pratiques – démissions du directeur projet HP et du directeur financier d’EDF, opposition des syndicats d’EDF, calendrier irréaliste, contrat léonin… - la construction de ces 2 EPR par EDF.

Le futur est à la production et gestion des énergies renouvelables et décentralisées partout dans le monde, et notre gouvernement français prend fait et cause pour sauver coûte que coûte une filière hyper-centralisée dangereuse et non compétitive.

A Emmanuel Macron : merci d’arrêter de voir l’avenir dans le rétroviseur !!! L’EPR est à l’énergie ce que le Concorde fut à l’aviation, un bijou technologique qui n’a pas de marché. C’est lucide de penser que ne pas réaliser les 2 EPR d’HP finirait par enterrer la filière française du nucléaire civil, la perte de compétences serait totale d’ici la prochaine commande de réacteur !!! Aussi il faut en tirer les conséquences, la priorité nationale doit être mise à la production et gestion des énergies renouvelables et décentralisées, le réel et seul vrai marché en forte croissance partout dans le monde, et ne pas s’épuiser/s’endetter à sauver un système qui devient de plus en plus inadapté. La sortie du nucléaire français doit s'amorcer.

Tag(s) : #France atom’cratique, #Ecolo-politique.gouv.fr, #Economie; Nucléaire; Energie, #Energie; EnR

Partager cet article

Repost 0