Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Drôle d’époque, où un nationalisme rampant profite de la mondialisation en marche. C’est en ce moment le « monde de l’ovalie » qui est célébré en France, hémisphère nord contre hémisphère sud, deux styles qui se rencontrent. Le chauvinisme est glorifié sur papier glacé, pendant que l’entraîneur du XV de France encore homme-sandwich publicitaire, se prépare à son poste de ministre, tout à la gloire de l’empereur l’omniprésident.

 

La mondialisation, c’est surtout ces « boxes » qui voyagent en flux tendu par-dessus/delà les frontières. Des frontières ? Oui, différentes. Celles où le contrôle des flux de marchandises est relégué aux marges de l’espace Schengen, celles où l’on vient s’échouer en barcasse, … Frontières poreuses aux flux marchands, de boxes et de virements bancaires, mais imperméables aux flux d’exilés - politiques, économiques, écologiques, ... Celles qui enferment la France, où depuis 5 ans, l‘on chasse l’émigré sans papier érigé en bouc-émissaire. Avec un quota de prise de 25 000 sans papier pour 2007, fixé à Hortefeux par l’omniprésident.

 

Notre droite « décomplexée », guidée par le messie du 6 mai, vote donc en urgence, une 4ème loi sur l’immigration en 4 ans. Preuve que l’immigration est LE Problème crucial pour nation, elle tourne à l’obsession parlementaire. L’éthique et l’humanisme en sont tellement piétinés, que même à l’UMP, certains frondent et votent contre en conscience. Dans les préfectures, des voix se font entendre pour témoigner sur la réalité malsaine de cette politique du chiffre en matière d’expulsions.

 

Renouveler ses papiers est devenu un parcours de suspicion de la part de l’administration, malchance à ceux qui sont nés ou descendants de natifs des colonies. Françaises, français, ne tombez pas amoureux hors des frontières européennes, sinon, vos noces seront compliquées au nom de la lutte contre les mariages blancs. En outre, votre futur(e) conjoint(e) devra apprendre et maîtriser le français, et vous méditerez sur la patience dès l’aube dans la queue des files d’attente en Préfecture...

 

A l’heure où l’on interroge le concept de nationalité, il serait temps que la France se souvienne qu’elle a des valeurs qui transcendent ses frontières, et que nos parlementaires arrêtent de piétiner ses valeurs. Désigner l’immigré en bouc-émissaire est sans doute efficace dans l’OPA sur l’électorat du Front National, mais c’est jouer avec le feu démocratique. Pour changer de regard sur l’immigration, il faut d’urgence organiser des visites parlementaro/ministérielles à la nouvelle Cité nationale de l'histoire de l'immigration ouvre enfin ses portes.

 

On apprend dans les livres d’histoire de l’école républicaine, que la France était porteuse d’un message universaliste, héritage du 18ème siècle, que quelques personnes ont brillement portées depuis. Oui, il y a eu des compromis avec ces valeurs universalistes, parenthèses de la collaboration, de la guerre d’Algérie et d’autres peu glorieux épisodes. Mais il y a eu aussi la résistance, cet « entre deux » diplomatique de la guerre froide, … et une voix pour la paix alors que les faucons américains enrôlaient le monde à coup de mensonges pour envahir l’Irak…

 

Hors, depuis, il y a eu le 6 mai, et la voix de la France a changé. Kouchner et l’omniprésident font un numéro de duettistes pédagogiques, pour faire entendre la même musique que les faucons bushistes à propos de l’Iran au bon peuple français. Des frappes préventives ne sont pas une option écartée, pour « officiellement » empêcher l’Iran d’accéder à la bombe nucléaire. Kouchner a même utilisé le mot qui faire peur, pour préparer les français et le monde à une guerre préventive contre les méchants iraniens. Dans le concert médiatique occidental, on ne s’y prendrait pas autrement pour conditionner l’opinion mondiale (et française), la préparer psychologiquement et lui faire accepter, au final, l’intervention armée.

 

L’actualité va vite, mais tout le monde se rappelle que la France a défié les USA à l’ONU pour tenter d’empêcher la guerre en Irak. Pourquoi se range-t-elle aujourd’hui dans le camp des va-t-en guerre contre l’Iran ?

 

Alors que l’on a constaté que les arguments de Bush étaient des mensonges, il y a l’enlisement des troupes US, qui sont face à une guérilla d’occupation, au beau milieu d’une guerre civile qu’ils ont provoqué. Des dizaines de milliers de civils sont sacrifiés sur l’intérêt du pétrole, des milliers de GI et mercenaires aussi, l’honneur et la crédibilité internationale liquidés par Bush et ses faucons. Ce sont au moins 100 000 GI qu’il faudra maintenir à moyen terme, pour contrôler la ressource pétrolifère du pays. Un bourbier commencé sur un mensonge (ADM en Irak) et sur une victoire militaire de la première guerre énergétique du nouveau siècle.

 

Que va donc faire la France dans cette extension guerrière contre l’Iran ? Pourquoi la France n’est-elle plus cette voix pour la paix, alors que les faucons américains veulent enrôler le monde à coup de mensonges, pour envahir l’Iran ?

 

 

Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0