Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Entre les deux tours des municipales, JC Gaudin est en ballotage mais pas battu, JN Guérini vient de faire alliance avec le Modem de Bennahmias, pour consolider son alliance de la gauche de la gauche jusqu’au centre. Sur le papier, rien n’est gagné ni perdu pour personne, les jeux sont ouverts. Marseille, ville symbole de la sarkozye populaire et triomphante en mai 2007, est aujourd’hui le dernier rempart UMP pour sauver l’honneur, face au crash électoral national des municipales.

 

JC Gaudin, qui clamait la semaine dernière que cette élection n’était « pas une 3ème tour de la présidentielle », qu’il ne voulait surtout pas des sarkozoboys pour le soutenir dans sa poussive campagne, allant jusqu’à faire disparaître le logo UMP de ses affiches électorales, vient de sortir une lettre de l’omniprésident à son ami Jean Claude, qui promet des sous pour le port et la sécurité. Ainsi, celui qui reproche à Guérini les promesses d’abondement budgétaire du CG et de la Région pour Marseille en cas de victoire de la gauche, use exactement de la même ficelle avec la promesse d’argent de l’état gagé par son pote Sarko. N’avais-je entendu que les « caisses étaient vides » ?  Sarkozy aura-t-il retrouvé une cagnotte oubliée pour faire pleuvoir l’or sur Marseille en cas de victoire de Gaudin ?  Qui pourrait bien croire à ce nouveau mensonge en forme de mirage attrape voix ? JC Gaudin est un fervent partisan du cumul des mandats, pour défendre la ville à Paris. Mais qu’a-t-il obtenu pour Marseille de ses amis Raffarin, De Villepin, et Fillon ? Qu’on fait les gouvernements successifs amis de Gaudin, si ce n’est ne pas honorer leurs engagements pour les transports et la culture à Marseille ?

J’ai de plus en plus de mal à comprendre le positionnement de la campagne de Gaudin. Celui qui ne se « présente pas pour un troisième mandat, mais pour un nouveau projet », alors qu’il promettait la continuité dans la réussite en janvier, joue maintenant la carte de la lettre de Sarkozy, alors que les électeurs en ont ras le c.. du président bling-bling. JCG n’a-t-il pas intégré que les français avaient le sentiment d’avoir été dupés par l’agité de l’Elysée ? Quand il accuse son adversaire d’être M. Supergrève pour vouloir réorganiser les services propreté de la ville (fini le fini-parti) au risque d’un super conflit social, n’est-ce pas aveu de cogestion entre la mairie UMP et le syndicat Force Ouvrière ? Gaudin en défenseur de la rente de situation, pour le résultat que l’on sait, une ville sale…

 

L’alliance de Guérini avec le Modem était un secret de polichinelle bien avant le 1er tour, compte tenu du CV de Bennahmias et Madrolle. Les transfuges des verts passés chez les oranges, ont le cœur qui penche à gauche… Même si les décevants 5,5 % du Modem pèsent peu dans la cartographie politique phocéenne, toutes les voix sont bonnes à prendre pour remporter une majorité difficile. C’est le pouvoir du faible, face aux mastodontes du bipartisme, que de faire basculer une majorité.

Si je fais parti des électeurs au bulletin orange, c’est que j’ai voulu dans un premier temps renvoyer les deux « G » dos à dos, pour leur clientélisme qui tourne à la gestion clanique des affaires publiques. Ici, on n’est pas dans la monarchie républicaine, juste au temps féodal des seigneurs du suffrage électoral. Chacun son bastion pour distribuer les prébendes à ses vassales et affidés. La mairie UMP a sa clientèle, le CG la sienne, et ce sont les contribuables qui payent. Donc, l’exigence de transparence n’est pas un vain mot pour incarner le changement. Espérons que JNG aura donné des gages suffisant au chef du Modem sur ce point. Espérons également le JGN aura donné d’autres gages en matière de politique environnementale, car la lutte contre l’incinérateur n’est qu’un étendard vert qui ne constitue pas un programme de mandat. D’autant qu’après l’inaction de Robert Assante pour Gaudin sur le sujet, et du manque de culture « écolo » au CG 13, il y a beaucoup à faire pour mettre Marseille sur le chemin du développement durable.

 

L’électeur centriste étant particulièrement courtisé entre les deux tours, j’invite les militants de Guérini ou de Gaudin qui voudrait me convaincre, à laissez un commentaire en forme d’arguments ;-) Dans l’attente …

      

Tag(s) : #Marseille 2008 et au delà

Partager cet article

Repost 0