Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les écolos utopistes post 68 ont gagné, leur rêve solaire est devenu une industrie. Ce qu’ils concevaient dans leur garage ou leur laboratoire il y a bien longtemps, est aujourd’hui au cœur des solutions techniques pour faire face au changement climatique.

Plus de 30 ans après les premiers tâtonnements des années 70/80, après les coups encaissés des lobbys de l’atome et du fossile, une traversée du désert et un programme de relance plus tard, les technologies solaires sont au début d’un développement incommensurable. Elles sont déjà en phase de diffusion massive pour les plus matures, tandis que la recherche fourbit d’innovations pour les procédés de demain. Le 21ème siècle sera solaire ou ne sera pas ;-)

Les femmes et les hommes qui s’engagent au service du solaire, une énergie inépuisable et propre, sont tous les jours plus nombreux. Fini le modèle monolithique de l’énergie, fini l’horizon du fossile et du fissile en monopole indépassable. L’avenir est à la décentralisation et au cocktail énergétique, avec de plus en plus d’énergie renouvelable dans le mix (23 % en France en 2020). Ce n’est pas la décision d’un quarteron d’énarques qui fera advenir cette évolution énergétique, comme ils décident de l’implantation d’une centrale nucléaire ou gaz. Non. L’histoire de l’énergie solaire est une aventure humaine. C’est l’implication d’acteurs disséminés sur tout le territoire, de la campagne la plus reculée aux métropoles urbaines, en passant par les zones rurbaines et les villes de province... Partout, il faut des entrepreneurs engagés au service de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelables, pour apporter des solutions au seul niveau possible, le local. C’est maison par maison, immeuble par immeuble, qu’il faut agir... Avec déjà plus de 13 000 entreprises d’installation engagées dans une démarche qualité pour les énergies renouvelables, des milliers d’hommes et de femmes…L’évolution est en marche.

L’opportunisme des professionnels précurseurs ne doit pas faire oublier l’éthique. Il y a des marges de progrès substantielles dans l’apprentissage d’une filière en émergence rapide. Quand l’on sait d’où l’on vient, cette exigence de qualité doit être insufflée dans l’ADN du marché. Sans doute marqué par la traversée du désert, le secteur professionnel solaire français l’a intégré dans les gènes de son développement. La marque collective Ô solaire pour les systèmes domestiques, les appellations QualiSol et QualiPV pour l’installation, la Garantie de Résultats Solaires dans le collectif, ….

C’est le 1er pays européen où l’industrie des énergies renouvelables et les organisations professionnelles d’installateurs, travaillent de concert pour atteindre cette exigence de qualité. Ce qui est encourageant, c’est l’engouement des entrepreneurs responsables pour l’énergie solaire. En 2 mois, déjà 300 entreprises ont reçu la nouvelle appellation QualiPV, pour la qualité d’installation des systèmes photovoltaïques. Avec plusieurs centaines de dossiers en cours de traitement, ce chiffre va doubler voire tripler dans les prochaines semaines. Un démarrage très fort pour une appellation très attendue par les professionnels qui font des efforts importants de formation. Des centres de formation intègrent de nouvelles compétences pédagogiques pour offrir de nouvelles formations qui permettront aux professionnels de s’engager dans l’appellation. C’est un cercle vertueux qui s’est mis en œuvre, qui tient à l’engagement des hommes…

 

Voilà l’histoire originale d’un rêve d’hier qui se concrétise aujourd’hui en solutions porteuses d’avenir et de sens, qui fait le pari de l’humain et de la responsabilité locale. Un rêve concret qui a rendez-vous avec d’autres rêves concrets, comme l’investissement éthique et local, la solidarité électrique avec les plus deux milliards de personnes qui en sont encore à la bougie, l’entreprenariat local à valeur ajoutée pour l’intérêt général, …


Les journées européennes du solaire sont les journées de ces nouveaux héros qui croient en leurs rêves. Pionniers, précurseurs, néo-experts et apprenants de nouveaux savoir-faire, ils ont au cœur l’énergie d’un monde meilleur. Ce sont les héros de l’évolution énergétique en marche. A 50 jours des journées européennes du solaire, ils sont déjà plus 325 acteurs du solaire, impliqués dans cette démarche de marketing social pour promouvoir l’énergie solaire en France. Ils seront peut être un millier les 16 et 17 mai dans l’hexagone, et quelques milliers en Europe. C’est la base de ceux qui croient en leur rêve et qui le partagent, qui se mobilisent pour démontrer localement que l’évolution sociétale est possible… Gérard Klein est le parrain de cette 1ère campagne de promotion de l’énergie solaire en France, lui qui vient de publier son livre "J'ai rencontré des gens formidables".

 

Il n’y a pas de grande évolution technologique, telle que nous allons la vivre avec l’énergie, qui n’engendre une évolution culturelle. L’odyssée solaire ne se fera pas qu’avec des industriels, des ingénieurs, des installateurs et des banquiers, c’est une aventure humaine...

 

Tag(s) : #Solar Buzz

Partager cet article

Repost 0