Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Semaine du développement durable & OGM

 

Cette 1ère semaine  d’avril était la semaine institutionnelle du développement durable, que l’on célèbre au travers de maintes initiatives locales et médiatiques. C’est une célébration collective de l’environnement, qui tel un marronnier du printemps, revient chaque année pour essayer d’éclairer les consciences et sensibiliser la l’opinion publique aux gestes simples pour être éco-compatible.

 

D’aucuns vont décrier ce genre d’évènement, parce que la semaine du machin est poussée de l’agenda par la journée du bidule. Trop convenu, sans réel impact sur nos choix individuels et collectifs, action de communication alibi du manque de courage politique, … Il y a peut être une part de vrai dans ces critiques, mais nous serions éloignés/privés d’une dynamique collective de changement sociétal, sans cette semaine du DD. Elle est insuffisante mais nécessaire, pour que tous les acteurs de la société soient impliqués dans cette dynamique de changement. « Tous » est une vue de l’esprit, mais de proche en proche, d’année en année, les acteurs de la société civile sont plus nombreux à découvrir, penser, agir, … et le développement durable s’est imposé dans l’agenda politique. La semaine du DD participe à cette évolution sociétale où nous devons inventer et vivre un présent, qui ne compromette pas l’avenir.

 

Une semaine où je salue l’opposition, qui n’a pas démérité sur la loi OGM mise à l’étude à l’Assemblée Nationale. Avec félicitations au député communiste du Puy-de-Dôme André Chassaigne, qui a vaillamment et nuitamment défendu son amendement, ainsi qu’aux quatre élus de la majorité UMP qui ont fait basculer l’Assemblée. L’amendement Chasseigne, ré-équilibre considérablement le texte, pour mieux contenir l’extension des OGM cultivés en plein champ. Grâce à l’amendement Chassaigne, les plantes transgéniques ne peuvent être cultivées que dans le respect "des structures agricoles, des écosystèmes locaux, et des filières de production et commerciales qualifiées 'sans organismes génétiquement modifiés', et en toute transparence". Le projet du gouvernement stipulait seulement que la culture des OGM devait avoir lieu "dans le respect de l'environnement et de la santé publique". Reste à savoir ce qui sera retenu in fine, l’amendement sera sans doute attaqué, et la loi OGM est encore loin de sentir l’encre du journal officiel. Vigilance donc.

 

 

Une France va-t-en guerre pour rehausser la stature présidentielle

 

Semaine martiale, Sarkozy dans sa reconquête d’une stature présidentielle et de l’opinion publique, a joué au chef des armées. La France revient dans l’OTAN pour mieux préparer une défense européenne, qui s’appuiera sur les deux piliers franco-britaniques. Pour gager son atlantisme, Sarko ne s’arrête pas au retour dans le giron de l’Alliance. Il a décidé d’envoyer d’avantage de troupes (700 militaires) combattre en Afghanistan. Peu importe que l’issue militaire du bourbier afghan soit inextricable avant quelques décennies, la France offre de la chair à canons pour que les boys de Bush ne soient pas seuls sacrifiés. La nouveauté de cette décision souveraine de notre président, c’est qu’il a été organisé un débat sans vote à l’Assemblée pour l’occasion. Ça change de d’habitude, où nos députés n’ont jamais l’occasion de s’exprimer dans l’enceinte républicaine sur les aventures militaires de la France. Mais ce débat n’est qu’une comédie, qui n’offre aucune alternative à des décisions martiales omniprésidentielles. Les députés ne seront pas associés à la décision, pas plus qu’ils ne pourraient l’influencer, car ils ne voteront pas ! La dictature, c’est ferme ta gueule, la démocratie, c’est cause toujours, …

 

 


Je profite de cette chronique pacifiste pour fêter l’anniversaire du logo icône de la paix, né à la face du monde le 4 avril 1958 en Angleterre. D’après le Times, Enter Holtom, designer en textile, en serait le père, pour le compte du groupe pacifiste anglais Direct Action Campaign. 50 ans de bons et loyaux services, cette bannière des pacifistes de tous les continents est sortie pour la 1ère fois pour une marche entre Londres et Aldermaston, pour dénoncer la course aux armes nucléaires entre les deux blocs. Depuis, ce logo a eu le succès de notoriété que l’on connaît, un succès d’estime quand le monde est toujours aussi tristement militarisé et violent un demi siècle plus tard. Cette icône s’est imposée dans la mémoire visuel du monde, mais n’a pas encore pu imposer sa symbolique aux idées qui gouvernent le monde. Il n’a pas fini d’être utile pour faire gagner la paix au 21ème siècle …

 

Photographie issue du livre The Biography of a Symbol de Ken Kolsburn, publié par National Geographic Society. 14 clichés à voir en ligne ici, au dessus, c'est Flower power at Strawberry Fields, the memorial to John Lennon in New York's Central Park.

 


Pour mon actualité de blogueur militant, je suis assez content d'avoir publié une version remaniée du billet "l'énergie solaire est une aventure humaine" sur Naturavox. Et ma proposition à la Caisse d'Epargne pour Nextity à l'heure du changement climatique, est dans le trio de tête des plus plébissitées de l'opération "Bénéfices Futurs", avec 41 voix.


 

Tag(s) : #chronique de la semaine

Partager cet article

Repost 0