Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Non, la gauche (et l’opposition en général) n’est pas réduite à cette mauvaise mise en scène par nos médias nationaux : querelles d’égo au PS,  échouage du bateau Modem, ascension d’Olivier Besancenot des communistes révolutionnaires avec les encouragements de l’Elysée, tandis que les verts se cramponnent au bastingage pour ne pas sombrer dans l’oubli. Il y a aussi une gauche qui produit et confronte des idées, réformistes et constructives.

Ne la cherchez pas à la télé, cette gauche réformatrice qui fait plaisir est pour le moment seulement visible sur le net avec Terra Nova. C’est une fondation progressiste et indépendante, qui fonctionne comme un think tank à la française, avec pour but de produire et diffuser des idées/solutions politiques innovantes pour rénover la gauche. L’objectif principal de Terra Nova est de refondre la « matrice idéologique » de la gauche progressiste française, bien épuisée et incapable de se réinventer depuis 1989 et la chute du mur. Terra Nova ne commence pas trop tôt, car il faudra une gauche rénovée à l’intellect reformaté, pour espérer gagner le 2nd tour de 2012 sur les idées. La tâche est lourde …

Ayant été interpellé par l’animateur de la plateforme Terra Nova pour réagir à leur nouvelle note sur le Grenelle de l’Environnement, ou comment la révolution écologique n’aura pas lieu, j’ai plaisir à m’attarder pour produire un billet. La sollicitation est donc acceptée avec plaisir et humilité.

 

1er constat liminaire, c’est une vraie « rupture » de la matrice de gauche, que de s’intéresser à la politique environnementale avec lucidité et sans complaisance pour les errements du passé. Si Jospin avait bien mis un peu de Vert dans son gouvernement pastèque (Vert/Rose/Rouge), l’écologie était plus ripolinée qu’un vecteur de changement structurel pour la gauche. Et je ne parle de l’avant Jospin, c’est pire encore pour l’écologie alibi…

Il faut se rappeler que la CGT, le PC une grande partie du PS furent longtemps opposés au développement des énergies renouvelables, alors que le programme électronucléaire français a été mis en œuvre par tonton Mitterrand. Résultat de cet héritage de l’alliance des conservateurs de gauche : la France n’a pas d’industrie des énergies renouvelables, et les habitants de logements mal isolés chauffés à l’électricité (une grande partie du parc de logements sociaux) vont voir leur facture exploser d’ici 10 ans... De même, les élus locaux de gauche n’ont pas particulièrement brillé pour éviter l’étalement urbain et la politique du tout bagnoles, quand ils ne l’ont pas promu. Bref, si la gauche n’est la seule coupable de l’état environnementale du pays (le RPR puis l’UMP sont largement mouillés), elle est complice par association d’ éco-malfaiteurs politiques et responsable de n’avoir jamais fait son aggiornamento écologique.

 

Donc, cette note d’analyse critique sur le projet de loi du Grenelle, dite « loi Grenelle 1 » adoptée en Conseil des Ministres du 11 juin, est la bienvenue pour nourrir le débat politique. Alors que l’appareil politique des Verts à quasiment disparu, il est indispensable de rendre audible une voix crédible pour analyser l’esbroufe environnementale du gouvernement et de la majorité. Merci à Jule Vertin et Julien Ollivier, d’avoir pris plume et pseudos pour nous expliquer que malgré les promesses de l’omniprésident, la révolution écologique française n’aurait pas lieu.

 

Une révolution écologique, incompatible avec consommer toujours plus !

L’électrochoc du dialogue du Grenelle de l’Environnement était le bienvenu, fécond en matière d’opportunité de changements politiques, mais ô combien en décalage avec une politique bling-bling du consommer toujours plus. Résultat : après les belles paroles de l’automne, le texte de loi en projet est en décalage par rapport aux conclusions du Grenelle dans les domaines du transport, de l’aménagement du territoire et de la rénovation des bâtiments. Un texte plein de bonnes intentions et résolutions (souvent imposées par l’Union européenne), mais sans outils ni moyens suffisants pour leur mise en œuvre efficace.

 

Remarque pour l’analyse de TN sur le bâtiment, l’objectif n’est pas de construire à moins de 50 kWh/an/m² dès 2010 comme l’indique la note de Terra Nova, mais dès 2013. Il n’y a que les bâtiments publics qui soient concernés pour l’échéance de 2010 dans le projet de loi. Toutefois, ce nouveau standard des Bâtiment Basses Consommation appliqué après le 31 décembre 2012 au privé neuf, et 2010 pour la construction publique, va impacter de plein fouet le secteur du bâtiment (environ + 400 €/m² construit), alors que la formation des professionnels est partiellement sacrifiée dans le projet de loi. Personne ne sait encore comment le secteur de la construction va digérer ces nouvelles normes, alors que le marché s’est retourné. Les marges vont devoir fondre …

Pour le reste des 11 pages de l’analyse de TN sur ce projet de loi Grenelle 1, je souscris grandement aux travaux. Pour le bâtiment, existant, l’on s’en remet à une mise à l’étude pour l’application de l’obligation d’une mise aux normes énergétiques. Pour le logement social, seuls 2 500 € / logement, pour une opération de rénovation énergétique de 800 000 logements sur un parc de 4 200 000, sont programmés. 2 petits milliards d’euros pour le logement social, avec une rénovation de l’ordre de 20 000 € / logement financée à 12,5 %. Et rien pour les pauvres qui habitent le parc privé... Pour la rénovation des bâtiments publics (120 millions de m²), point d’autre piste qu’un cadre global de partenariat public privé (PPP) estimé à 30 milliards d’euros. Les caisses sont vides, Bouygues, Vinci et Eiffage, disent merci d’une nouvelle rente d’au moins 30 milliards pour les 20 prochaines années.

Comme il n’y a de prévu de retenir qu’une grosse dizaine d’agglomérations pour mettre en œuvre des opérations exemplaires d’aménagement durable (éco-quartiers), j’invite chacun à sensibiliser ses élus locaux. Les édiles motivés ne seront pas nombreux à profiter des subsides de l’état pour pouvoir être exemplaires …

 

Je ne vais pas analyser toute la note de TN sur le projet de loi Grenelle 1 dans ce billet, juste revenir sur l’énergie et la recherche avant de passer à la conclusion. Si l’affaire de la recherche est rapidement expédiée dans la loi, que le principe est réaffirmé d’un rattrapage en 4 ans des dépenses de recherche pour les nouvelles technologies de l’énergie (EnR et MDE), sur celles consacrées au nucléaire, je voudrais alerter sur le fait que cela ne fera que financer les caisses du CEA (Commissariat à l’énergie atomique), et très peu les PME. Déjà aujourd’hui, il y a peu de crédits recherche sur l’énergie solaire, qui ne soient conditionnés par la participation du CEA aux projets. Alors, le rattrapage risque d’envoyer un peu plus d’eau dans le désert, avec quelques fuites pour un CNRS réaménagé. Si la France ne se défait pas de ses réflexes jacobins, la moisson d’innovations sera moins bonne qu’ailleurs, même en arrosant quatre fois plus.

 

Pour conclure ce billet, je voudrais reprendre les trois propositions majeures de Terra Nova destinées à redonner une véritable ambition écologique à ce projet de loi

 1/ Amorcer une révolution en matière de transport par la mise en œuvre rapide de la taxe carbone, la création des conditions favorables à un véritable report modal et la mise en cohérence et la clarification des compétences

 2/ Changer radicalement notre façon d’aménager et d’organiser les territoires, ce qui passe notamment par une politique résolue de lutte contre l’étalement urbain, la mise en œuvre effective d’une trame verte et bleue opposable et un changement de modèle agricole

 3/ Réaliser un véritable aggiornamento écologique de nos institutions et schémas de décision, notamment en consolidant le principe de la gouvernance à 5, en développant la participation du public et en veillant à l’intégration systématique et effective du développement durable dans l’ensemble des politiques publiques.

 

Télécharger la note de TN au format PDF 

 

Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0