Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La nouvelle est tombée dans la matinée du 22 septembre, deux proches de Nicolas Sarkozy, Mrs Gaubert et Bazire ont été mis en examen dans le cadre de l’affaire dite de Karachi. Le premier pour « recel d'abus de biens sociaux », le second pour « complicité d'abus de biens sociaux ». Il s’agit de soupçons de rétro-commissions sur des contrats de ventes d’armes pour financer la campagne électorale d’Edouard Balladur en 1995. L’organisation d’un système de financement des commissions par le gouvernement Balladur (avec Mrs Bazire, Léotard et Sarkozy à la manœuvre) est aujourd’hui bien documentée, le juge enquête sur les possibles rétro-commissions afférentes aux contrats et pot-de-vin.


22 Septembre 2011, c’est un coup de tonnerre dans la Sarkozie. Après cette annonce, l’Elysée a dans la journée lâché Balladur, pour tenter d’éviter l’effet de contagion. C’est dire que le feu se rapproche du Château pour sacrifier l’ancien mentor ballamou et deux proches du président dans la même journée. Ce qui importe à l’Elysée tout autant qu’à l’UMP, c’est de dresser une muraille entre cette affaire et Sarkozy.

 

Une muraille en papier qui ne devrait pas tenir plus de deux ou trois jours. Crier à l’amalgame et au complot du PS ne change pas la réalité de l’implication de Nicolas Sarkozy, dans le montage du système de commission en temps que ministre du Budget de l’époque. Médiapart dresse une revue des mensonges de l’Elysée sur le sujet, Le Monde complète avec ce que l’Elysée ne dit pas. Les journalistes font leur job et ça sent la fin de règne… Vendredi, samedi, dimanche, …, les médias vont enquêter et pilonner sur l’affaire Karachi, investiguer les implications de Sarkozy… Cette mayonnaise de Karachi va empoisonner la Sarkozie et l’UMP en quelques jours. ;-))) Il ne s’agit ni de calomnie, ni de manipulation politicienne, mais d’une affaire d’Etat.

 

 

Ce 22 septembre, j’ai l’intime conviction que le ciel est tombé sur la tête de la Sarkozie. Elle est attaquée par la justice au niveau du premier cercle du chef de l’Etat et ce dernier est mouillé dans l’affaire. Mai 2012 c’est loin, quand la pression judiciaire et médiatique augmente de jour en jour. Avec la guerre des droites, les révélations ne sont pas terminées…

 

Dans ces conditions, cette nouvelle affaire s’ajoutant aux autres, compte tenu de son niveau d’impopularité et de l’état social et économique du pays, je ne vois pas comment Nicolas Sarkozy peut être crédible pour se présenter à l’élection de 2012 pour la gagner.


 

L’élection sénatoriale qui va se dérouler ce 25 septembre va nous donner la température. RdV lundi matin, pour savoir si le Sénat passe à gauche. Dans l’affirmative, l’UMP va très fortement douter et les couteaux seront sortis.  Dans tous les cas, les centristes devraient faire le plein de sièges ce qui va encourager Borloo et démoraliser la sarkozie.

 


Définitivement une belle journée, ce 22 septembre 2001 ;-) Comme une sorte de 14 mai DKS à l’envers, sans chambre d’hôtel ni affaire de mœurs, mais tel un séisme qui ébranle la confiance de la Sarkozie. A suivre…

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0