Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Suisses sont-ils un peuple de gens un peu fous et terriblement visionnaires, aimant se lancer des défis signifiants ? J’avais en 2007, fait un billet sur le catamaran solaire «Sun21», qui avait réussi sa traversée de l’Atlantique. Déjà, c’étaient des suisses qui avaient initié cette croisière atypique et militante, dont le but était «d'annoncer clairement l'arrivée de l'âge de l'énergie solaire».  Cette fois, parlons de la formidable aventure de Solartaxi.

 

C’est encore des suisses qui sont à l’initiative du projet « solartaxi », qui a fait étape lundi 3 novembre à Paris. Ce « solartaxi » est la première voiture à parcourir le monde en utilisant uniquement l'énergie solaire. C'est un tricycle à deux places tractant une remorque recouverte de panneaux photovoltaïques (6m²). Parti le 3 juillet 2007 de Lucerne en Suisse, Louis Palmer qui porte cette utopie concrète depuis le rêve jusqu’à la réalisation, a déjà parcouru 47 000 km, soit les 9/10ème de la planète sans une goute d’essence.

 

Quatre écoles d’ingénieurs sont derrières ce projet, pour rationaliser la folie douce de Louis Palmer. Les panneaux de la voiture chargent les batteries. Et quand la source solaire locale ne suffit pas, le plein d’électricité conventionnelle via la recharge depuis une prise sur le réseau, est compensé par les panneaux solaires installés sur le siège de Swisscom, près de Berne, pour rendre l’opération neutre.

 

Bien entendu, la voiture solaire pour monsieur tout le monde n’est pas pour demain, ni pour après demain. Quoi que, les bâtiments à énergie positive pourraient recharger des batteries ou générer le l’hydrogène. Louis Palmer, avec son solartaxi nous dit autre chose, il veut nous alerter sur le changement climatique, faire que les hommes rêvent comme des enfants et que les citoyens fassent pression pour l’énergie alternative. Son exploit technologique est une belle aventure humaine, ludique et signifiante.

 

A l’époque du changement climatique, la société va devoir inventer de nouveaux défis sportifs et/ou technologiques. Fini les grands prix de formule 1, symboles de la société énergétivore et emblèmes d’une époque révolue. Les défis d’un nouveau genre, adaptés à la problématique contemporaine, tel que ce « solartaxi » devraient devenir à la mode dans un avenir proche. Car ils sont en phase avec les attentes et les besoins de la société, ils démontrent que le changement est possible. Ils fabriquent du rêve porteur de sens. Ils racontent l’histoire d’un possible, vécue par quelques gentils fous qui font du bien à l’humanité. Merci chers amis suisses. L’Europe devrait couver des batteries de gentils fous, pour inventer des nouveaux défis porteurs de sens et de rêve. Change, yes we can ;-) “When climate protection is on everyone’s mind, it’s time to come up with solutions!” nous dit Louis Palmer

 

Le site internet de solartaxi est vraiment très bien fait. Avec un vidéoblog fourni pour suivre Louis Palmer, l’aventurier du solaire. Enjoy !

 

Tag(s) : #Solar Buzz

Partager cet article

Repost 0