Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a au moins une bonne nouvelle dans le chaos de l’actualité : le Conseil Européen a enfin validé paquet énergie/climat ce 12 décembre, dont la directive sur les énergies renouvelables.

C’est l’aboutissement d’une initiative engagée par Angela Merkel au Conseil Européen du 9 mars 2007. Le billet de l’époque a pris quelques rides : c’est Nicolas Sarkozy qui conclu ce cycle politique européen de l’énergie verte. Une victoire pour l’Europe et le symbole d’une cohésion franco-allemande, fut-elle fortuite. La France dans sa présidence de l’UE a bien fait le job pour faire aboutir la négociation sur la directive EnR. C’est là une vraie rupture pour la France traditionnellement atom’cratique, qu’il faut mettre au crédit de NS.

Toutefois, ce que j’écrivais le 10 mars 07 est encore plus vrai ce samedi 13 décembre 08 : « Green power for EU », un beau projet pour une génération en quête de sens, tout en faisant face à notre responsabilité dans le réchauffement climatique. Il y a 50 ans, l’Europe se construisait sur le charbon et l’acier. Aujourd’hui, l’Europe pourrait être portée par ce pacte autour de l’énergie verte et de la lutte contre l’effet de serre. C’est une véritable révolution énergétique qui nous allons vivre dans la décade qui vient, une révolution sociétale qui pourrait donner un nouveau visage politique et social à l’Europe.

Hier, vendredi, l’Europe a su choisir un nouvel espace de collaboration, une parcelle de destin commun essentiel, tant l’énergie est cruciale pour la société humaine. L’Europe a fait un choix concret qui va matérialiser sa volonté dans le quotidien des citoyens de l’Union. Un choix qui l’honore pour sa morale de responsabilité.

 

Reste au Parlement Européen de transformer l’essai, au plus vite. Car entre le 8 mars 2007 et le 12 décembre 2008, il s’est passé 21 mois. Le bébé a été en gestation trop longtemps, les gouvernements de l’Union n’ont pas fait face à leur responsabilité climatique avec assez de célérité. Espérons qu’ils ne traîneront pas trop les pieds pour transcrire cette directive européenne enfin adoptée. 2 ans ou presque, que l’Europe a été longue pour s’accorder sur une évidence : responsabilité climatique et nouvelle politique énergétique sont des chemins incontournables.

 

L’aventure humaine des énergies propres et de la lutte contre le changement climatique va s’écrire en Europe, en synergie avec les USA qui ne mettront pas 21 mois pour engager des mesures fédérales favorables aux énergies renouvelables et à l’efficacité énergétique. Avec la victoire d’Obama et cette décision politique européenne, l’agenda politique transatlantique pourrait y trouver l’occasion de faire émerger une politique globale vecteur de paix. Il est plus que temps d’apporter la fée électricité dont sont privées 2 milliards de personnes sur la planète. Le boom industriel de l’énergie renouvelable et décentralisée peut servir une mondialisation positive et pacifique.

 

Tag(s) : #Europe

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :