Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’aime bien les suisses, leur créativité pour assumer leur responsabilité climatique semble une culture nationale. Cette fois, pas d’exploit sportif (catamaran ou voiture solaire) mais un concept, la société à 2000 Watts née à l'École Polytechnique Fédérale de Zurich en 1998. Ce concept propose aux personnes qui vivent dans les pays « riches » d'utiliser 2000 Watts par an - toute énergie confondue, y compris les énergies grises - en gardant le même confort et qualité de vie. 2000 Watts par année représente: 17500 kWh ou 2700 litres de pétrole. + en savoir plus). Seuls 500 watts devraient provenir de sources d'énergie non renouvelables (pétrole, nucléaire, gaz, charbon). Le reste devrait obligatoirement provenir de sources renouvelables comme l'énergie solaire, éolienne, géothermique, ...


2000 Watts/personne, c’était l’énergie dépensée en Europe dans les années 60. Un billet fait le parallèle sur la société des années soixante, et celle d’aujourd’hui, trois fois plus énergivore en Europe (6000 W) et six fois plus aux USA (12000 W). Vivons-nous vraiment mieux, soumis au dogme du consommer plus ? Notre confort ne doit-il pas enfin passer à l’ère de l’efficacité, à l’heure du moins pour mieux ? Choisir la société des 2000 Watts, ce n’est pas renoncer à la modernité, c’est évoluer pour qu’elle soit durable. A nous d’écrire l’histoire d’une humanité qui est au rendez-vous des enjeux et des défis de son siècle. La société 2000 Watts nous parle d’objectif de long terme, avec un horizon à 2050. L’objectif d’une génération qui devra influer sur le cours de choses, ici et maintenant, sans attendre. Un objectif qui va redéfinir les règles du vivre ensemble pour plus de convivialité, de proximité.   


2000 Watts, l’objectif n'est pas illusoire, quand on sait que le gaspillage énergétique représente au moins 40% de l'énergie que nous utilisons. L’efficacité et énergie renouvelable sont des mantras de l’économie verte, celle que nous devons inventer et mettre en œuvre sans tarder. L’initiative société 2000 à Watts nous montre que cela est possible, que le changement nécessaire est à notre portée. Que cela va redonner du sens à la créativité humaine, d’assumer sa responsabilité climatique. On consultera fort à propos
le projet Novaltantis.




2000 Watts, ce n’est pas un retour au Moyen Age, comme voudraient nous le faire croire les lobbys industriels et énergétiques. La réalité est différente, l’innovation technologique et l’évolution sociale combinées dans un projet de société, peuvent générer une société plus responsable. Le changement climatique commande !!!


Qui dit Suisse dit  « banque » ;-), et la société à 2000 watts nous parle de la banque Pictet de Genève, de son installation solaire sur son siège, de

Pictet Asset Management et son fond « clean energy », qui a fêté son premier anniversaire avec une performance honorable, tandis que les bourses dévissaient. 
Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0