Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

L’actualité glisse, une nouvelle en remplace une autre, affaire Cleastream et ses rebondissements, nucléaire en Iran, pétrole cher, chute des prix des matières premières, chômage plus ou moins constant, les anglais qui travailleront jusqu’à 68 ans, …

 

Un flot, un flux, un trop plein de la problématique du monde qui se déverse quotidiennement, à chacun d’en faire ce qu’il en peut et/ou veut. L’information sert normalement à prendre du recul, à relativiser, à relier. Mais tout à chacun n’est pas armé pour absorber une telle quantité, même « podcastée ».

 

Est-ce un acte politique que de tenir ce blog ? De faire partie de cette minorité de français qui trouvent l’affaire Cleartream déplorable et scandaleuse, de cette minorité d’européens qui ne supportent pas et dénoncent, le gouvernement polonais qui tourne au brun.

 

A part ça, Nicolas S. est revenu de son tour africain, où il ne s’est pas fait que des amis. L’émigration choisie, ça ne rentre pas dans la dynamique sociale africaine, juste dans celle électoraliste française. La misère s’exportera de plus en plus mal, maintenant c’est à la carte avec diplômes et sauf-conduits, restera les filières clandestines pour les non-cadres …

 

Pour la gauche hexagonale, c’est de plus en plus confus. Les 365 jours de DSK ont commencé leur compte à rebours. Fabius fait à peine mieux qu’Arlette Laguiller dans les sondages, mais s’entête à flirter avec la gauche de la gauche pour raser gratis. Lang se fossilise, mais à son age, faut l’excuser. Ségolène est en représentation permanente, mais réussit assez bien la synthèse « social libérale décomplexée ». Et Cécilio (François Hollande), il fait ce qu’il peut.

 

Au final, du bruit, beaucoup de bruit et pas de perspective, pas de vision d’ensemble dynamique et complexe, pas de projets en forme de programme, peu d’analyse. Rien, les médias infantilisent la démocratie, en toute complicité de nos gouvernants. Va pour l’anecdote, le franchissement de ligne jaune (appart de 600 m², espionnage clanique, …), les querelles de personnes jusqu’aux couvertures de Gala et Voici, … mais rien pour mettre en question le fond ? Qui, pour interroger ceux qui décident aux niveaux de l’Etat, des Régions, des Départements, des communes et des agglo à géométrie variable ? Pas de dynamique institutionnelle qui favorise la participation. Un vote une fois de temps en temps pour ceux qui ne s’abstiennent pas, et que les citoyens retournent chez eux, s’abreuver du journal TV.

 

Et si l’on inventait une démocratie moderne et efficace.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0