Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C’est n’est pas seulement parce que j’ai été objecteur de conscience au milieu des années 90, un refusenik adouci à la sauce associative française,  que je ne comprends pas le défilé du 14 juillet. Comment la France, un peuple épris de droits de l’homme peut-il célébrer sa révolution populaire en faisant défiler des militaires, c’est la grande question. Pour commémorer un coup d’Etat je veux bien, mais comme symbole de la libération par le peuple d’un peuple par&pour des droits universels, faudra repasser… Ça peut flatter l’égo nationaliste de voir de képis et des missiles, mais trop de kaki nui aux droits de l’homme ! (ça marche avec le bleu aussi).

 

Deuxième erreur de casting symbolique, la gabegie environnementale. Sans compter les hommes, faire spécialement circuler une centaine d’aéronefs parmi lesquels le Rafale et la patrouille de France, 298 véhicules, 83 motos, … ça génère un maximum d’effet de serre pour faire bander le populiste. Pas qu’en temps de crise,  l’on soit à quelques milliers de litres de kérosène, mais à l’heure du Grenelle de l’environnement, c’est une débauche de CO2 que l’on pourrait s’éviter !

 

Le Canard Enchaîné a vainement questionné notre super ministre de l’Environnement, JL Borloo à ce sujet. Embarra et pas de réponse, l’armée française ne carbure pas à l’eau de vie (bio ;-), et la grandeur de la France vaut bien à petit coup à l’effet de serre. Pour la route et la gloire de notre omniprésident, converti au vert, mais pas tous les jours.

 

Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0