Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si l’on regarde en direction des USA, loin de l’antiaméricanisme primaire, il y a une très bonne nouvelle : ils vont bientôt changer politique sur le climat, dans un sens de plus grand volontarisme. Et observer aujourd’hui cette nouvelle tendance aux USA, c’est parier qu’elle sera bientôt incontournable dans l’agenda politique du vieux continent (et de l’hexagone).

L’énergie et l’effet de serre ont débarqué dans l’agenda politique américain, jusqu’à bousculer les clivages partisans. Tandis que l'ancien Vice-Président Démocrate des Etats-Unis, Al Gore, est en tournée pour présenter son film "An Inconvenient Truth" sur l'effet de serre, Arnold Schwarzenegger, Gouverneur Républicain de la Californie n'est pas en reste. Il a conclut un accord fin août, sur un plan ambitieux de limitation des gaz à effet de serre, consistant à ramener d'ici à 2020 les émissions de gaz de la Californie à leur niveau de 1990.

Pendant ce temps là, le ministre de la Justice de l’État de Californie, le démocrate Bill Lockyer (qui est en lice pour les prochaines élections) a annoncé avoir lancé des poursuites civiles contre six constructeurs automobiles américains et japonais, au nom du "peuple californien".  Le réchauffement climatique mondial cause des torts importants à l'environnement de la Californie, à son économie, son agriculture et à sa santé publique. L’état de Californie porte plainte contre ces  constructeurs automobiles, pour ne  pas avoir fait d’effort pour limiter les émissions de GES et d’avoir par conséquent nuit à la population. La partie civile demande des dommages dont le montant n'a pas été précisé… Cette action est déclenchée alors que la Californie est devenue fin Août, le premier état fédéral à se prononcer et à vouloir appliquer les accords de Kyoto.

Et changer la donne en Californie (septième puissance mondiale par son PIB), c’est amorcer le changement aux Etats-Unis. Et par effet miroir, les candidats à la Présidentielle française peuvent donc miser à 100 % sur cette thématique, elle fera parti de leurs préoccupations permanentes durant tout leur mandat, dans leurs relations européennes comme transatlantiques. Un bon argument de plus dans la hotte de Nicolas Hulot, poil à gratter écologique de la campagne électorale 07 ;-)

L’Europe en émulation avec les USA pour bouleverser la donne énergétique mondiale et réduire l’effet de serre, un bon scénario encore impensable au siècle dernier.  Un article d’espoir en ce dimanche soir pluvieux.

 

 

 

 

Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0