Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Environ 16 % des foyers français ont répondu à l'appel des 5 minutes de répit pour la planète

Revenir sur cette victoire d'audience et d'adhésion, avec une campagne relayée depuis le net pour commencer. Bien des marques et publicitaires doivent rêver de découvrir la recette de ce succès, cette magie de marketing viral opérée par l’Alliance. Pas de gros budget (voir pas de budget du tout) pour cette campagne, juste la force d'une conviction contagieuse. De blog en blog, d’articles sur les plateformes collectives, de petites initiatives, … le message a fini par éclore dans les médias traditionnels et devenir un sujet de discussion avec ses collègues, amis, voisins... L’équivalent de 3 millions de ménages, c’est 16 % des foyers qui ont dit oui, j’agit, je coupe ! Le clip ci-dessus ne respecte aucun concept des marketeurs, simplement il touche, appele à l'essentiel et à notre responsabilité.


L'opération "5 minutes de répit pour la planète" visait à "attirer l'attention des citoyens, des médias et des décideurs sur le gaspillage d'énergie et l'urgence de passer à l'action", selon l'Alliance. Et c’est une opération réussit, presque sans moyens, hors des partis politiques, juste la voix de la société civile.


C'est un signe formidable qu'exprime la société française, un signe actif d’adhésion spontanée. Avoir coupé 5 minutes, c’est dire « oui, ça me concerne, ça nous concerne ». C’est aussi pour cette petite action exprimer la volonté d’évoluer, de mieux faire pour sauver le climat. C’est enfin une demande au politique d’être ambitieux et réformiste, « la maison brûle ». En cette époque électorale, c'est une force politique non négligeable, loin s'en faut.

On doit aussi s’interroger sur l’efficacité de ce genre d’opération "coup de poing", quand dans le même temps la consommation d’électricité des ménages a augmenté de 2 % en 2006, dans la continuité des années précédentes. La France à frôler un nouveau record de consommation d’électricité fin janvier, avec 86 092 MW le 25 janvier 2007 à 19 heures, à comparer aux 86 280 MW du 27 janvier 2006. Et oui, les faits sont têtus, il va falloir faire plus que 5 minutes dans le noir.

Il faut passer à l’acte,  mettre en cohérence l’action à la parole, décider individuellement et collectivement, avoir les moyens de faire des choix opérationnels, être accompagné le cas échéant… L’action contre le changement climatique n’est une victoire qui prend 5 minutes, c’est une action de tous les jours et pour longtemps. Une belle aventure aussi, l’humanité n’a pas souvent l’opportunité de réinventer son modèle de développement.

Belle et bonne journée

L'illustration vient de http://imagesdemarc.com.free.fr/
Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0