Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J’ai une très bonne nouvelle, un accord a été trouvé avec la Direction Générale des Impôts. La DLF a signé le 13 février une note à l’attention de la DGEMP, qui traite des conditions d’affectation des équipements PV à l’habitation principale. Elle autorise le crédit d'impôt et la revente totale d'électricité solaire, si l’installation fait moins de 3 kWc (puissance crête). Pour les installations de puissance plus importantes, il faudra que la production n’excède la moitié de la consommation.

Même si cette dernière disposition reste discutable, (plus je consomme d’électricité et plus j’ai droit d’en produire, introduisant un bonus pour le chauffage électrique, ce qui est une aberration) et difficilement applicable (dans le neuf, comment présager d'une consommation, sur quelle moyenne de consommation, contrôle de la justification, ...), le principal est que l’incertitude fiscale soit levée. Les français vont pouvoir produire leur électricité solaire avec le soutien entier du crédit d’impôt.

La diffusion de cette prise de position sera effectuée par mise en ligne sur le portail fiscal (www.impôts.gouv.fr). Imaginez le plaisir d'un petit héloïm devant le revirement de la grande administration fiscale ;-)))


2nde bonne nouvelle, l’engouement des français pour les e-renouvelables. De retour du salon français des énergies renouvelables à Lyon (du 14 au 17 février), c’est une véritable foule de professionnels, des dizaines de milliers, qui ont parcouru les travées, découvert des produits, reçu conseils et informations, ... Du jamais vu, alors qu’à la 1ère édition en 2001 le salon était dans la confidentialité des initiés, militants et industriels précurseurs, le cru 2007 dessine les contours de la prise de conscience climatique française: diffuse et globale.

Une marée humaine d’installateurs, d’ingénieurs, de techniciens, de décideurs territoriaux, en quête de solutions e-renouvelables. Des particuliers également, à qui les portes sont ouvertes ce samedi 17 février.

 

C’est un basculement de la société qui s’opère, chacun à son niveau de décision devient curieux et intéressé par des solutions vertes et performantes. Pression de la demande, organisation de l’offre, l’industrie européenne est au rendez-vous, le secteur du chauffage et du bâtiment intègre les évolutions technologiques, …

 

Il y a de quoi être optimiste. Bel et bon avenir ensoleillé ;-)

 

 

 

Tag(s) : #Solar Buzz

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :