Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

On a les Ministres que l'on peut, mais, là, Bussereau (Ministre français de l'agriculture) dépasse les bornes de la connerie. Peut être est-ce du au secteur qu'il défend ...

Jugez par vous même :

Le 13 septembre dernier, la Commission européenne a interdit de pêcher l'anchois dans le golfe de Gascogne pour une durée de trois mois. La décision a été motivée par la raréfaction croissante de ce type d'espèces.

Le raisonnement des technocrates bruxellois est simple  et frappé de bon sens : arrêtons de prélever dans le stock de manière temporaire, pour lui permettre de se renouveler, et ainsi préserver l'activité de pêcher l'anchois sur le long terme.

Et qu'a défendu  Dominique Bussereau à Bruxelles, visiblement très en colère : qu'il ne s'agit là que d'«un point de vue de scientifique qui ne prend pas en compte les réalités politiques et économiques».

C'est quoi les réalités politiques et économiques ? C'est céder au lobbying des quelques pêcheurs qui ont la vue courte et l'intérêt immédiat ? Quand il n'y aura plus assez d'anchois pour que l'espèce se renouvelle, elle deviendra quoi, la réalité politique et économique ? On expliquera alors aux pêcheurs qu'ils doivent se convertir dans l'aquaculture, faute d'anchois à ramasser dans leurs filets ?

Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0