Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ça fait au moins une semaine, que j’ai vu fleurir sur les sucettes de mon quartier une affiche où Marseille est candidate pour être Capitale européenne de la culture en 2013. Une belle campagne d’affichage, un slogan accrocheur, des perspectives pour faire bouger la ville…  très bien.

D’abord content, ensuite intrigué de savoir pourquoi il fallait attendre si longtemps (7 ans, c’est long), du programme qui allait être proposé, de comment allait s’ébaucher la proposition, des infrastructures nouvelles, … j’ai filé sur le net pour en savoir plus. C’est vrai quoi ! Alors que Paris s’était planté pour les JO 2012, ce serait une belle revanche que d’avoir Marseille Capitale Européenne 2013. Nos amis du nord ont eu Lille 2004 et ne sont pas peu fiers de l’aura métamorphosée et renforcée de leur ville, un des nouveaux cœurs de l’Europe.

Qui dit candidature dit concours. J’ai sans trop de mal trouvé sur les sites de la commission européenne, le règlement, l’historique, les évolutions à partir de 2006, que la France devait attendre 2013 pour avoir de nouveau une capitale, … Qu’en 2005, c’était Cork en Irlande la Capitale européenne de la culture, et qu’il y avait même un club des anciennes lauréates qui servait de think-tank pour partager leur expérience, … Bref, ça collait, et avec la philosophie de cette aventure humaine à venir, je me disais que Marseille pourrait bénéficier d’une symbiose à réinventer entre l’Europe et la méditerranée… J’étais optimiste, l’imagination effleurant des idées loufoques sur la symbolique de la programmation culturelle à développer, avec et pour les marseillais, ceux d’ici, ceux d’ailleurs, ceux de cœur, …

 
Alors a commencé ma quête dans le « désert électro-numérique » de la ville. J’ai cherché en 1er sur le site de la Mairie, ensuite sur celui de l’Espace Culture, rien !!! Mais alors rien de rien, la discrétion absolue sur l’ambition culturelle 2013. Là, j’ai sorti google pour élargir la cible. Peut être que cette grande ambition européenne pour la ville et l’agglomération pouvait avoir son propre site, qu’on avait ouvert un forum spécial, développé des pages pour présenter la démarche … ?

 
Toujours rien. A force d’obstination, j’ai fini par dégoter la délibération du conseil municipal, où le Maire, l’Adjoint aux grands évènements, celui à la culture, et peut être d’autres, présentaient ce dossier qui fut voté en 2004. Merci à l’administration numérique et son archivage accessible ! J’avais retrouvé l’essence de ces affiches, l’acte initial qui augure 2013.


Mais je n’en suis guère plus avancé, voir même frustré. Cette candidature est elle bien réelle, sans une existence virtuelle qui la crédibiliserait auprès des citoyens internautes ? Ne pourrait-on pas les associer dans une démarche participative à cette capitale expérience ? Le plus tôt possible sera le mieux, et avant 2009, date finale pour boucler le dossier - année d’après les municipales, si vous voyez ce que je veux dire ;-)))

Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0