Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Sonner l’hallali  contre l’électricité solaire est devenu à la mode au sein du gouvernement de Nicolas Sarkozy. Lundi, les Echos se sont fait le porte-voix de Bercy pour accuser le solaire de l’augmentation prochaine du prix de l’électricité (+3 à 4%). Accusé à tord d’être responsable du déficit de la Contribution de Service Public de l’Electricité (CSPE), le photovoltaïque est un bouc-émissaire qui coûte 10 fois moins que le soutien à la cogénération gaz et l’électricité carbonée des départements ultra-marins. Application de la théorie de la goutte d’eau qui fait déborder le vase des déficits de la CSPE (1,6 milliards d’Euros à fin 2010), c’est l’électricité verte qui est désignée responsable du trou fossile de la CSPE !!!

 

Plus c’est gros, plus ça passe, François Baroin est un champion. Je ne savais pas que notre ministre du budget était biberonné à l’atom’cratie, mais les médias ont tous marché dans la combine – sans vérifier les chiffres – pour dénoncer le solaire comme voleur de pouvoir d’achat… Une belle opération de manipulation qui doit donner le sourire aux lobbys de l’atome et du fossile ;-(((

 

L’expression “sonner l’hallali” nous vient du 17ème siècle et de la chasse à courre. Le cri hallali s’emploie au moment où l’animal pourchassé va être mis à mort, il excite la meute de chiens... Sauf que le solaire n’est pas un gibier comme les autres, car plus de 90% des français souhaitent son développement qui se produit un peu partout de part le monde (Allemagne, Japon, Chine, …). Aussi, la chasse d’arrière garde que conduit le lobby atomique contre le solaire ne fera que retarder la France dans la course à l’énergie verte. Elle ne sera pas fatale, elle est simplement absurde.

 

 

A la Toussaint, l’on honore ses morts. Et j’ai eu plaisir à lire dans Le Monde daté du 27 octobre, une chronique nécrologique sur Hermann Scheer, écrite par Hervé Kempf. Mieux vaut tard que jamais - Hermann est parti le 16 octobre dernier – car HK nous livre un beau cadeau. Une citation du vieux lion du solaire, tout en sagesse à propos du nécessaire rapport de forces pour implémenter une politique énergétique verte. « C’est une grande erreur de croire que les fournisseurs actuels d’énergie pourront opérer la transformation énergétique, parce que cette part de la société est la seule qui a un intérêt à repousser la transformation ».

 

Aussi, ne pas se laisser duper par le green-washing des opérateurs énergétiques, car ils œuvrent en sous-main pour ralentir l’inéluctable. L’avènement des énergies renouvelables est un combat politique nécessaire, aujourd’hui en France plus que jamais. Le voile du Grenelle ne tiendra pas longtemps avant de se déliter complètement.

Tag(s) : #Solar Buzz

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :