Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arnaud Montebourg, ministre de redressement productif n’est pas une girouette – et encore moins une éolienne – il défend les intérêts du nucléaire civil depuis longtemps (voir article du Monde). Aussi ses récentes déclarations sur « le nucléaire, filière d’avenir », sont dans la droite ligne de sa culture atomcratique « personnelle ».


On retiendra toutefois à la charge de sieur Montebourg qu’il n’était pas « obligé » d’entonner un plaidoyer pour l’industrie nucléaire, alors même que personne ne la menace réellement en France. Il aurait pu s’épargner cette provocation atomique des écologistes, pour investir sa parole ministérielle dans la promotion des filières des énergies renouvelables, moribondes en France. A deux semaines de la conférence environnementale – le Grenelle Environnement de Hollande – ce dérapage pro-nucléaire est malvenu. La 3ème révolution industrielle avec une décentralisation totale de la production de l’énergie sous forme renouvelable, c’est pour amuser ses ouailles à la fête de la rose de Frangy-en-Bresse. Un dimanche, Montebourg dit de façon confidentielle qu’il est pour la fin de la centralisation énergétique et le boom des énergies renouvelables, et le dimanche d’après sur BFM-TV, il fait le buzz en soutenant outre mesure LE secteur préservé de l’économie française (le nucléaire)…

 

Alors que ce sont les filières éoliennes et solaires françaises qui sont à la peine, meurtrie par la politique du précédent gouvernement, on aurait attendu que le ministre signale que l’éolien et le solaire étaient des filières d’avenir en France. En dehors de quelques crédules, peu de français pensent que le gouvernement de Hollande va liquider le secteur du nucléaire pour faire plaisir aux Verts. En revanche, beaucoup doutent que les énergies renouvelables en aient un dans leur pays, tant la culture hégémonique du nucléaire en France a jusqu’ici fait avorter le développement des alternatives. Le ministre du redressement productif n’a-t-il aucune mesure à annoncer pour sortir du marasme les secteurs du solaire et de l’éolien français ? Embrasser le futur du pays d’une vision irradiée, ce n’est pas être à la hauteur de son job ! Montebourg défend le fort face au faible, c’est décevant…

 

 

Tag(s) : #France atom’cratique

Partager cet article

Repost 0