Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 

Avec des rédactions en vacances, le bruit politique se déverse sans filtre, au fil des dépêches AFP. L’opposition assure un service de garde estivale, pour réagir et contrer l’agité de l’Elysée. Les institutions sont solides, résistent, mais cela n’empêche pas la vigilance face à un président qui a choisi l’outrance sécuritaire pour redorer son autorité…

Comment ne pas réagir, à la mode des préfets policiers installés en grandes pompes, aux dernières saillies contre les Roms, aux propositions de déchéance de la nationalité contre les délinquants,… ? Ce bruit de bottes est insupportable, même depuis la plage. Des années que Nicolas Sarkozy entonne la même chanson, mais là, il force un peu trop à droite et passe la ligne jaune.

 

Avec le pays durablement enfoncé dans une crise économique, ce n’est vraiment pas le moment d’ajouter de l’huile populiste sur le feu social. Etre aux tréfonds des sondages n’autorise pas à pousser l’ouverture politique jusqu’aux idées d’extrême droite. Dans une atmosphère sociale douloureuse, craquer ce genre d’allumette au milieu du magasin de poudre française, c’est dangereux. Surtout que l’on va rentrer dans le dur de la crise : un chômage durablement élevé, des dépenses publiques anémiées, des syndicats débordés par leur base,… Il ne faudrait pas que la dérive à tribord du pouvoir en place, face s’échouer le pays sur des récifs ultra-droitiers. L’histoire nous a enseigné que ce chemin menait à l’abîme...

 

Peuple de droite, encartés à l’UMP, réveillez-vous, votre chef est devenu fou. Cherchez une alternative dans votre famille, une femme ou un homme dont vous puissiez être fiers à tout moment. Républicains de tout bord, il nous tisser des garde-fous de raison politique, pour endiguer les pulsions omni-présidentielles dangereuses. On ne peut gouverner en désignant des bouc-émissaires, à coups de rodomontades sécuritaires. On ne peut être crédible en rejouant une énième fois la même  pièce dramatique, avec des outrages dans la voix, sans projet ni propositions pour rassembler les français, pour sortir le pays de l’ornière...

 

Le Sarkozisme mis à l’épreuve du temps, après plus de trois ans, n’a-t-il plus rien d’autres à proposer que ce cocktail sécuritaire et non constitutionnel, que ces postures clivantes ? Compte-t-il vraiment sur cette relance nauséabonde, pour rebondir dans les sondages ? Les storytellers du Château feraient bien de revoir le script, s’ils ne veulent pas braquer les républicains attachés aux valeurs héritées de 1789 !!!

 

 

MAJ 13h30 :

Ces provocations pourraient n’être qu’un piège, pour ressouder son camp, …

  

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0