Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 A moins de 2 ans de l’élection présidentielle, les particuliers vont être épargnés par la réforme de la politique solaire française, tandis que les autres segments de marché vont être à la peine. Selon les Echos, qui reprennent un communiqué de presse ministériel daté du 23/08/10, le tarif d’achat de l’électricité solaire va baisser de 12% pour les installations « professionnelles » (supérieures à 3 kW) à partir du 1er septembre. Seuls les particulier devraient continuer de bénéficier du tarif intégré au bâti à 58 c€/kWh, avec toutefois des exigences techniques augmentées et une perte totale ou partielle du crédit d’impôt en 2011. En sus, le gouvernement caperait le marché du photovoltaïque à 500 MW/an.

 

C’est une double peine pour le secteur : le coup de rabot sur le tarif devrait anesthésier le marché du petit et moyen tertiaire et agricole (celui où il y a le plus de surface de toiture disponible) du 1er septembre 2010 jusqu’à la mi 2012, tandis que le cap à 500 MW/an bride par avance un marché où il sera bien difficile de sortir la tête de l’eau…


Le gouvernement a opté pour la réforme rapide : annonce à la presse et réforme appliquée dans la semaine en suivant, sans négociation avec les représentants du secteur. Ceux-ci seront invités à l’automne, pour discuter des prochaines étapes de la réforme, notamment pour l’application du cap des 500 MW/an.

 

 

Si le rapport Charpin de l'IGF n'a pas encore été rendu public, on peut parier que cette baisse du tarif en est une prescription appliquée. Le rapport Charpin sur le PV a été adressé à Lagade et Borloo dans l'été et reste pour le moment au secret des cabinets, le communiqué de presse ministériel est à l'entête des ministères des finances et de l'environnement...


 

Réforme du tarif d’achat français pour l’électricité photovoltaïque :

 

Tarif applicable en c€/kWh

Jusqu’au 31/08/10

A partir du 1er/09/10

Intégré au bâti (rigoriste) pour une puissance < à 250 kW

Résidentiel < 3 kW

58

58

Résidentiel < 3 kW

58

51

Enseignement et santé

58

51

Autre bâtiment

50

44

Intégration au bâti simplifiée

Tout bâtiment

42

37

Autre, dont centrale au sol et posé sur bâtiment

Nord France > à 250 kW

37,68

33,12

Partout en France < à 250 kW

Sud France > à 250 kW

31,40

27,6

Dom et Corse

40

35,2

 

La prochaine baisse est pour le moment fixée au 1er janvier 2012, avec moins 10% par rapport aux tarifs du 1er septembre 2010. Toutefois, une négociation aura lieu d’ici l’automne 2010, vis-à-vis de l’application du cap de 500 MW/an et de son impact sur la régulation tarifaire. Il faudra remettre l'ouvrage sur le métier...

 

 

Bilan du parc photovoltaïque français raccordé au réseau fin décembre 2008 Bilan du parc photovoltaïque français raccordé au réseau fin décembre 2008
Tag(s) : #Solar Buzz

Partager cet article

Repost 0