Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le suspens est travaillé comme dans une grande production hollywoodienne, Obama n’arrive toujours pas à trouver un compromis sur le relèvement de la dette américaine. Il lui faut relever son plafond de verre pour la finance internationale, trouver des marges de manœuvre pour financer le modèle structurellement déficitaire des USA, avec des républicains qui poussent à la roue du cataclysme budgétaire. Les jours passent et les compromis échouent… Pression fiscale, mesures « sociales », le cocktail budgétaire américain semble inextricable à distiller…

 

Scénario improbable, et si les américains perdaient leur AAA le 2 août 2011, peut être plus tard et dans pas si longtemps. Le défaut de paiement de la nation la plus endettée du monde se joue en plein cœur de l’été. 2011, une crise financière macro-économique pourrait survenir comme en 2008 avec les subprimes. J’étais en Corse quand les clapotis progressaient pour se transformer en déferlantes…

 

Cette fois, la crise financière semble inéluctable à court ou moyen terme. Ce n’est pas la Grèce qui est le grill du marché mais les USA, le morceau n’est pas de la même taille... Après l’euro malmené, c’est le dollar qui pourrait dégringoler, plus ou moins lentement. La crise financière américaine, même si elle était surmontée par quelques subterfuges à court terme, empoisonnera les équilibres macro-économiques mondiaux à moyens termes. La crise du plafond de la dette américaine à l’été 2011, n’est que la première d’une longue série à venir… C’est un signal (faible) de défaillance du système financier global, qui se fera entendre de plus en plus fort…

 

Je ne voudrais pas jouer les Cassandre, mais avec les USA qui ne trouveront qu’un compromis bancal – s’ils le trouvent enfin - il ne faut pas s’attendre à des arbres qui grimpent au ciel. La crise américaine, si elle n’explose pas cet été, viendra gangréner l’automne, l’hiver et le printemps. La recomposition des grands équilibres mondiaux est dans l’air et traversera les saisons…

 

Avec les vacances et la mise hors ligne du quotidien, ce blog va sommeiller au moins deux semaines, quelle que soit l’actualité internationale. Le dollar pourrait d’écrouler, cela ne changera pas le « off line » de l’auteur de Passerelles… RDV avant la fin août en forme et en mots ;-)


Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0