Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La France est encore en vacances, Paris est vide ou presque, tout va redémarrer lundi 24. Quelques lignes prospectives sur la rentrée de la classe politique. Fini le Luberon, Saint Trop ou Le Cap Nègre, même de Nantes il faut revenir…

 

L’omniprésident, après un vendredi 20 août studieux autour de questions économiques, pour faire oublier qu’il n’est pas que le premier flic de France qui a tué le job pour 10 ans, arrive à Paris après un été de merde, stressé et irritable. Il ne pourra pas offrir le tout à l’égout à belle maman avant sa fin de 1er mandat et ça le mine. Avoir gesticulé, s’être impliqué jusqu’à mettre son poids politique de président dans la balance, viré un préfet, …, tout cela n’aura servi à rien. Le Cap Nègre va garder ses fosses sceptiques encore quelques années au gré des aléas de la procédure. Même un petit problème de canalisations pour évacuer la merde résiste à sa volonté. Sarkozy n’aura pas réussi à le résoudre, ça le mine... Alors pensez, l’état de nos finances, le chômage, l’aménagement du territoire, la santé, l’éducation, … toutes ces problèmes qui s’ajoutent à sa top priorité guerrière contre la délinquance des quartiers sensibles zones de non droit, ça lui plombe lourdement le moral. La délinquance en col blanc batifole, et lui, il rame comme un fou pour nous faire oublier le trafic d’influence qui règne à tous les étages de sa maison…

Le pire, c’est que son camp ne l’aide pas dans son dur et difficile métier de président du pays. Sa tactique de dérive vers les idées d’extrême droite, pour allumer un contre feu à l’affaire Woerth, ça passe mal. Les catholiques et les gaullistes n’en peuvent plus d’avaler, la coupe est pleine et le goût est de plus en plus âcre. Tous ceux qui ne sont pas à la cour, s’interrogent sur le projet poursuivi, vers où va-t-on ? De quoi alimenter les boutiques de Villepin et Copé qui accueillent les déçus du sarkozisme à la recherche d’une nouvelle famille. L’idée d’alternative pour 2012 va prospérer à l’UMP, où les soutiens inconditionnels à Nicolas 1er seront de plus en plus minoritaires…   

C’est la rentrée et il n’en peut déjà plus notre grand timonier à talonnettes. Les agences de notation le mettent à genou pour réformer les retraites en échange de ne pas dégrader leur note de confiance pour la France. Et ces cons de français ne ressentent pas sa douleur d’être écartelé entre sa volonté de concilier les avantages sociaux des français, et les dures réalités du financement des dettes abyssales du pays... Le 7 septembre va voir des millions de français manifester dans la rue, mais il ne changera pas de cap. Cette réforme des retraites est le dernier marqueur de son quinquennat, le saint graal pour conserver un AAA. Protestez, défiliez, criez, …, la réforme se fera avec plus ou moins de pédagogie, en fonction de la mobilisation du secteur privé lors de la grève.

Au passage, la semaine du 7 septembre devrait voir son lot de mauvaises nouvelles, notamment sur le coup de rabot fiscal où les arbitrages seront dévoilés. Quitte à avoir les français dans la rue et le transport plongé dans le chaos qui mobilisent l’attention des médias, autant en profiter pour faire aboyer les gardiens de chaque niche fiscal, ils seront inaudibles…

 

« En revenant de Nantes, … j’ai la gueule de bois ». Europe Ecologie a tenu son université d’été en Pays de Loire. Une occasion pour sceller l’accord de principe d’une fusion des Verts au sein d’Europe Ecologie. Là, c’est la bonne nouvelle à fêter avec du vin bio « EE est le nouveau parti politique écolo français, enfanté à Nantes ;-) Eva Joly est plébiscitée ;-)) Pour le reste, la cuisine d’appareil où les Verts font le forcing pour contrôler EE, c’est moins ragoûtant.

Les Verts « canal historique » emmenés par le Richelieu écolo-rouge, Jean-Vincent Placé (n° 2 des Verts) qui prône « l'anticapitalisme » comme ligne politique pour Europe Ecologie, veulent préempter la nouvelle machine électorale inventée par Daniel Cohn-Bendit pour rassembler une force écologique française unifiée (Verts, Cap 21, associations, syndicalistes, altermondialistes...).  Placé est surnommé le « Staline vert » par les proches de Gaby Cohn-Bendit, le frère de Dany qui œuvre en coulisses pour structurer EE… Voilà pour l’ambiance qui donne la gueule de bois. Se rassembler autour de soi et de ses certitudes n’augure pas une ouverture profonde d’EE à l’autre… Le succès d’EE, provient de la dilution des Verts français !!!

La réforme de la retraite à l’épreuve du prisme d’Europe Ecologie en devenir, ça donne, « 60 ou 62 ans, il n’y a pas de quoi se rouler par terre pour ça » côté DCB. Au contraire, le camp de Placé tonne « contre un marqueur social auquel il ne faut pas toucher » … Voilà pour ce qui transpire de la construction d’un nouveau parti écolo. Les Verts arriveront ils à se dépasser ?

 

Pour terminer ce billet prospectif, le PS. Le principal parti d’opposition sort de sa léthargie estivale, comme on sort d’un coma. Il recouvre lentement ses forces, jamais à l’abri d’une querelle d’égo. Les réjouissances de La Rochelle vont donner l’occasion à Ségolène et Martine de s’afficher ensemble, pendant que chaque camp affûtera les couteaux en coulisses. DSK qui ne sera pas sur la photo de La Rochelle, ne serait pas très chaud pour être candidat en 2012 pour l’Elysée. DSK a pris goût à l’international, il se verrait bien succéder à l’actuel Président du Conseil européen, Herman Van Rompuy

Comme l’UMP n’a pas le monopole des affaires, le PS s’illustre à Marseille. Faudrait pas démériter sur le tableau de la délinquance en col blanc. Ça sent mauvais du côté des contrats de déchets sur le vieux port, sur lesquels le clan Guérini à la haute main, et ça éclabousse en haut lieu... Tandis que la députée PS de Marseille et conseillère régionale, Sylvie Andrieux, mise en examen pour « complicité de détournements de fonds publics, complicité d'escroquerie et complicité de tentative d'escroquerie », fait du déni de responsabilité pour charger Michel Vauzelle devant le juge, sans jamais répondre aux questions…

 

Tout ça me fait penser que le FN devrait faire un carton à Marseille en 2012, sur le mode « tous pourris ». Ce qui m’inquiète encore plus, c’est que Marine Le Pen reprenne les idées légitimées par le chef de l’UMP en 2010, pour surfer sur un populisme « anti-émigrés » acceptable par l’opinion avec un discours sécuritaire qui vaudra bien celui de l’UMP…  Le carton ne sera pas cantonné à Marseille mais fera tâche sur le pays.

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0