Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Lu dans la lettre d’info d’edipa.fr, datée du 15/04/11 :

Après quelques fuites sur le web fin mars et début avril, l'initiative de création de l'association "Equilibre des énergies" lancée il y a quelques semaines par les fournisseurs de matériels de chauffage et de production d'eau chaude sanitaire à énergie électrique a-t-elle été trop fortement déstabilisée ?

Immédiatement après son assemblée générale constitutive qui s'est tenue le 29 mars à Paris, les informations sur cette structure de lobbying, visiblement très pro-électricité malgré son intitulé avenant, l'ont éclairé d'un jour nouveau. En cause : ses grands axes posés initialement à cette réunion. A savoir une mission, en 2011-2012, de mener des actions de neutralisation et/ou la modulation de certaines dispositions de la réglementation thermique 2012 ; et second point : une action à long terme pour peser sur la RT 2020 qui doit réglementer le bâtiment à énergie positive. Cette démarche était basée sur un programme de propagande extrêmement lourd, tant auprès des pouvoirs publics, des collectivités locales que des médias, avec en point d'orgue, début 2012, la tenue d'assises qui devaient rassembler 500 à 700 invités durant deux jours. Selon Gilles Rogers, délégué général de l'association, ce discours est maintenant abandonné. La communication sur l'association est en révision, et il donne un mois pour fournir un nouvel argumentaire…

 

L’association équilibre des énergies va-t-elle seulement changer sa communication, alors quelle vise fondamentalement à promouvoir et défendre le chauffage nucléaire ? En tout cas, elle a perdu la bataille d’internet, ce qui est un lourd handicap pour une communication moderne ;-).

 

Mon billet a-t-il participé à cette « forte déstabilisation » de l’association Equilibre des Energie ? J’ai tendance à le penser. Publié sur la base d’informations fiables dans la foulée de l’AG de l’association, le billet a jeté une lumière crue sur l’opération de propagande conçue pour défendre le chauffage nucléaire… Depuis, il fait son bonhomme de chemin et est très bien classé sur Google ;-) Objet d’un trafic intense ces dix derniers jours, ce billet a même retenu l’attention d’un journaliste du Moniteur… J’ai par ailleurs constaté que le site internet de l’association http://www.pourlequilibredesenergies.fr avait été mis hors service.

 

L’association a été poussée à réagir vite, alors qu’elle a subi le secret dévoilé sur internet de son plan de lobby. Née le 29 mars, avec l’élection de son nouveau CA et d’un  nouveau président en la personne de Mr Jean BERGOUGNOUX (PDG d’EDF entre 1987 et 1994, nucléocrate de haut rang), épinglée par un billet de blog dans la nuit du 29 au 30 mars, qui a dévoilé au grand jour les ressors de sa stratégie de propagande et d’influence au profit du lobby nucléaire, l’association pour l’équilibre des énergies a du dans l’urgence, s’adapter à l’ère post-Fukushima et au temps d’internet.

 

Ainsi, le blog est un contre pouvoir qui peut parfois devenir le caillou dans la chaussure, le grain de sable dans une mécanique onéreuse et pourtant fragile.

 

Préempter le nom de l’association dans les méta moteurs de recherche sur internet, a permis de présenter l’envers de la médaille avant que la grosse machine de com n’entre en marche pour diffuser sa face « avenante ». Le référencement naturel et la réactivité deviennent une force, et Google fait le reste ;-). C’est le bon côté d’internet, et cet épisode moderne de David contre Goliath est plutôt encourageant.

 

 

A suivre…

 

Tag(s) : #France atom’cratique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :