Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Chaque semaine, un nouveau lot de révélations sur la décrépitude du gouvernement Sarkozy, nous vient du Canard Enchaîné. Un journal où demeure une espèce en voie de disparition, des journalistes qui font leur travail d’investigation… De semaine en semaine, le gouvernement patauge, rétropédale pour tenter de contrer les bombinettes à fragmentation médiatique (appartements de fonction, cumul indécent de rémunérations, mission fantasque et dispendieuse de Boutin, …) que lâche l’hebdo satirique indépendant.

« République irréprochable » qu’il disait durant la campagne 2007, et cette semaine ce sont 12000 euros de cigares pour un sous-ministre, un permis de construire « illégal » pour un autre à propos de sa villa dans le Var avec vue mer, et qu’une troisième soutien l’hôtellerie sud-africaine bien plus que de nécessité... Le peuple est à la diète, mais le festin continu à Paris sous les lambris de la République.

Il n’a pas de chance, Christian Blanc. Déjà traqué par le fisc pour ses déclarations douteuses (autre affaire révélé par le Canard Enchaîné), il se fait épinglé pour son goût immodéré du Havane sur le compte du contribuable. Un an de smic parti en fumée, ça fait jaser dans les campagnes et les usines !!!

 

Il fait quoi Claude Guéant, le Secrétaire Général d l’Elysée ? Ce gouvernement n’est-il plus tenu ? Il fait son job, après coup, en colmatant les dégâts de ces bombinettes… L’éthique gouvernementale se construit au rythme des révélations du Canard. Boutin renonce à ces 9500 €/mois, les membres du gouvernement devront renoncer à cumuler leur retraite de parlementaire avec leur traitement de ministre, Blanc rembourse 3500 € pour sa consommation personnelle, … La « République irréprochable de Sarkozy », c’est la politique du pas vu pas pris. Et en cas d’accroc médiatique sujet à buzz populiste, on pense alors à se mettre en conformité avec l’éthique…

Le tout, c’est de tenir la presse et les médias pour gouverner plus tranquillement. S’il n’y avait quelques médias trublions, le souverain républicain n’aurait pas tant de tracasseries de morale ;-)

Est-ce pour cela que Sarkozy se permet d’intervenir directement dans la recapitalisation du Monde, en dépit de la règle de séparation des pouvoirs ? Cette année de smic grillée en Havane, c’est l’arbre qui cache la forêt. Ainsi, elle passe en arrière plan les basses manœuvres de manipulation à propos du Monde. Car si les autres médias ont repris l’affaire des cigares de Christian Blanc, ils sont d’un silence assourdissant à propos des révélations sur le trafic d’influence et le chantage dont abuse Sarkozy pour museler le quotidien de référence, autre affaire révélée par le Canard Enchaîné cette semaine. Le Château laisse mordre les mollets de Blanc, et pendant ce temps là, tente de resserrer le dispositif de contrôle de la sphère médiatique pour être en ordre de bataille pour 2012.

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0