Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Crise économique et sociale, « sauvetage » temporaire de l’euro, accord minimal à Durban pour lutter contre le réchauffement climatique qui n’évitera pas les catastrophes, la récession qui pointe le bout de son nez et l’austérité comme seul horizon... Fin 2011, il faut une sacrée dose d’abstraction de l’actualité, ou un don certain pour le relativisme, pour ne pas ressentir l’angoisse diffuse et permanente qui s’épanouie dans la société. Les fêtes de Noël tentent de donner le change – consommons pour oublier – mais nous aurons rendez-vous avec nous même en 2012.


L’époque semble être d’une méchante humeur, pleine de maux et de malheur, de lâcheté sur l’essentiel, sans solution avec un système à bout de souffle générateur de crises, économiques, sociales, climatiques… Une époque également pleine d’opportunités/de radicalité nouvelles, des indignés en Europe, en Israël et aux USA aussi, des mouvements se propagent à bas bruit après le printemps des peuples arabes de 2011. Des russes maintenant qui par milliers ne se résignent plus, des syriens qui n’abdiqueront pas malgré les bains de sang… Bientôt le tour de la Chine ?... L’histoire semble entrer dans un tournant, une croisée de chemins. Des pans entiers de certitudes et de servitude semblent prêts à tomber, tout à l’heure, demain, dans 3 jours, le mois prochain ou dans une année. Ce ne sera pas sans douleur, non sans risques pour nos libertés, mais une phase de métamorphose semble enclenchée, des prises de conscience singulières et diffuses progressent... Le nationalisme et l’extrémisme également…

 

L’oligarchie financière n’a pas dit son dernier mot, loin s’en faut. Elle continue de dominer des empires vacillants et lutte pour faire survivre sa dominance. Il n’y a pas encore de logiciel alternatif abouti, juste un constat partagé que nous avons besoin d’un nouveau logiciel de régulation globale et locale, que la finance n’est pas la déesse à vénérer par-dessous tout... Faudra-t-il un collapse global pour enclencher la reprogrammation de la mondialisation, pour redistribuer les cartes des priorités sociétales, pour réformer radicalement notre civilisation pour une trajectoire soutenable ? Peut-être, sans doute, marcher au bord du précipice ne semble pas suffisant…

 

La crise globale va-t-elle provoquer un renversement de la table ? Les réformistes peuvent-ils œuvrer pour ne pas faire gagner le chaos, une fois le constat d’échec contemporain acquis ? Faut-il hâter le renversement de la table ou s’impliquer dans la réforme pour la retourner en douceur ? Quel est le chemin le plus efficace ?

 

Se préparer au coup d’après, celui d’une réalité qui s’imposera à nous, brutalement. Les enjeux de la rareté et de la finitude de certaines matières premières (énergie fossile, terres rares, minerais, …), pèsent dans le même plateau de la balance que la lutte contre le changement climatique. Prioritaire ! Efficacité à tous les étages du monde de demain, c’est un critère qualitatif d’évidence, dont a besoin le monde d’après. Maintenir le confort en occident et le faire progresser ailleurs, va nécessiter force d’innovation pour atteindre de hauts niveaux d’efficience pour réduire l’empreinte écologique induite. Et sans doute une évolution de la notion de confort pour le dématérialiser en partie. Des changements sociétaux vont survenir, vers plus de qualitatif, de local relié au global…

 

 

Travailler à la survivance du monde ancien qui peine à s’achever, non merci. Hâter le renversement de la table, pourquoi pas, mais par le chemin des alternatives humanistes et soutenables. C’est de leur culture que l’on a l’impression de n’être pas tout à fait inutile. Cultiver ce sillon de la réforme, plus ou moins radicale, être ce changement, voilà qui donne un peu de sens dans un monde chamboulé par « sa modernité »… Renverser la table pour renverser la table, sans travailler à des alternatives crédibles à mettre en œuvre, est le plus sûr chemin vers le chaos, c’est une voie sans issue.

 

 

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :