Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si l’énergie photovoltaïque contribue aujourd’hui de façon marginale au besoin électrique mondial (0,1%), elle est promise à un avenir prometteur. Epsilonesque au début du siècle, la capacité mondiale installée progresse d’au moins 40% par an depuis lors, avec un potentiel de croissance inaltérable à long terme. La nouvelle feuille de route AIE 2010 envisage une contribution du photovoltaïque de 5% de la production mondiale d’électricité d’ici 2030 et de 11% d’ici 2050, correspondant à une capacité installée de 3 000 gigawatts pour une production de 450 TWh à cette échéance.


AIE PV Road map vision 2050


Cette feuille de route, semble relativement conservatrice, pour le moins, elle est bâtie sur des bases de calcul très raisonnables :

 

Réducteur de gaz à effet de serre en gigatonnes, le photovoltaïque est appelé à jouer un rôle important pour la sécurité énergétique et le développement socio-économique.

 

Atteindre cette vision de l’AIE nécessitera une politique active de la part des Etats, régulièrement mise à jour, afin de bénéficier de façon optimale, des progrès technologiques et des réductions des coûts, d’une industrie calibrée pour un marché de masse globalisé. Les gouvernements doivent fixer des objectifs de long terme et supporter des politiques pour bâtir un cadre de confiance pour tous les acteurs (investisseurs, industriels, développeurs,…).

 

L’électricité solaire sera compétitive avec le coût de l’électricité distribuée dans de nombreuses régions du monde d’ici 2020. Dès lors que cette compétitivité devient effective, la politique devra évoluer pour favoriser des marchés autoporteurs, en retirant progressivement l’aide économique tout en maintenant un accès au réseau garanti et en finançant de la R&D.

 

AIE PV Roadmap Competitivity

 

Le photovoltaïque devient une technologie mature pour un marché de masse. Cela induit que le management de son intégration au réseau, ainsi que le stockage d’énergie, s’imposent comme des points clés. Ainsi, l’industrie - du solaire, de l’électronique, du stockage, de l’informatique - les opérateurs de réseau et les compagnies d’électricité devront développer de nouvelles technologies et stratégies, pour intégrer de large quantité d’électricité solaire dans des réseaux flexibles, efficaces et intelligents.

 

Les gouvernements et les industriels doivent accroître leurs efforts de R&D pour réduire les coûts. C’est une clé du déploiement rapide du photovoltaïque à court/moyen terme, autant qu’un gage de ruptures technologiques à long terme. Il est nécessaire d’étendre la collaboration internationale pour porter ces efforts de façon plus efficace.

 

Si les grandes économies en émergence (Chine, Inde, Brésil, …) sont déjà impliquées dans le photovoltaïque (R&D et déploiement), plus d’attention doit être portée à l’électrification rurale. De façon multilatérale et bilatérale, les organisations doivent étendre les efforts pour développer des programmes où le PV est un pilier du développement bas carbone des pays les moins avancés et en développement.

 


Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0