Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

François Hollande l’a emporté ce 6 mai 2012 sur Nicolas Sarkozy. Il porte là une victoire pour la gauche et au-delà pour tous ceux qui aspirent au changement et à la justice sociale. Enfin, la parenthèse malheureuse du sarkozisme se referme grâce à François Hollande, qui aura su se montrer crédible et digne du vote de la majorité des français.

Il va falloir attendre le 16 mai pour avoir un nouveau gouvernement et que François Hollande entre officiellement en fonction. D’aucuns trouveront que c’est long, mais il faut passer le délai des recours… Toutefois, tout va changer dès demain 7 mai, où Nicolas Sarkozy ne va plus que s’occuper des affaires courantes et surtout où il va se taire. Cinq ans que j’attends ce silence, que le président arrête de maltraiter la langue quand il ne rudoyait pas en même temps les valeurs et les textes de la République…

Ce 6 mai 2012, François Hollande élus président de la République française est une victoire pour les humanistes et les progressistes. Ce n’est bien entendu pas le grand soir et les marges de manœuvre budgétaires sont faibles. François Hollande a mis ses pas dans ceux de François Mitterrand pour gagner, mais son début de quinquennat 2012 ne sera pas 1981, le monde a bigrement changé depuis (mes amis de droite, ne fuyez pas en Suisse et en BelgiqueJ). La victoire d’un homme et la défaite d’un autre ne change rien à la crise financière et sociale dans l’immédiat, elle offre toutefois des perspectives de plus de justice sociale, d’engagement dans la transition énergétique, d’un autre rapport au pouvoir…

J’attends avec impatience la déclaration de François Hollande ce soir, quand sa victoire sera confirmée. Elle va fixer le cap des prochains jours, semaines, mois, années. Rassembler pour gagner n’est que la première étape de rassembler pour agir et il y a tellement à faire…

J’attends de voir comment François Hollande va marquer sa rupture avec le pire de la république de Sarkozy et ne pas basculer dans les mauvais travers du pouvoir. La victoire se fête ce soir, mais il faut faire attention à la gueule de bois alors qu’il n’y aura pas de lendemains qui chantent et que demain s’ouvre un quinquennat qui n’aura rien d’une sinécure…

Les conséquences de l’arrivée au pouvoir de François Hollande sont imaginables dans l’apaisement que cela va apporter dans le fonctionnement de nos institutions, avec un mode de gouvernement qui ne vise pas systématiquement à cliver les français. L’on va arrêter de stigmatiser tel ou tel et cela va nous faire du bien…

Pour les conséquences économiques et sociales, je demande à voir sur pièces alors que la pression des marchés est énorme. La relation refondée avec l’Allemagne, autour d’un pacte de croissance par le financement européen d’une part de la transition énergétique me semble prometteuse… La rigueur s’impose à nous, il nous faut chercher de la croissance vertueuse et la transition énergétique est un bon chemin… Un des axes de la décentralisation que veut engager François Hollande porte justement sur une décentralisation de la politique énergétique… La justice sociale, partout où elle pourra progresser ne pourra que faire du bien aux français.

 

Bref, à cette heure, j’ai du mal à évaluer tout le bien que va apporter l’arrivée de François Hollande à l’Elysée, mais je sais que cela me remplit de joie et que je m’en vais aller fêter cela. Demain viendra le temps de l’analyse, et je promets d’être tout le temps de ce quinquennat, un bloggeur lucide et critique sur Hollande et ses gouvernements.

A toutes et tous, mes amitiés progressistes

 

 

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0