Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A l’heure d’internet, le rapport interne d’Arnaud Montebourg, à l’endroit de la fédération des Bouches du Rhône du PS et des collusions avec le président du CG 13, monsieur Jean François Guérini, a mis quasiment 3 mois pour fuiter et faire réagir les mammouths de la rue de Solferino. C’est long… A l’approche du scrutin des cantonales, ça fait un peu pavé dans la mare qui agite le vieux port. Le rapport a été dévoilé par Le Point.fr (et est aussi disponible sur ce blog). Ainsi, les affaires marseillaises défrayent la chronique des médias parisiens. Après les régulières citations dans le Canard Enchaîné, Guérini & Co change de division pour être projeter sous les feux de la rampe.

 

Arnaud Montebourg, secrétaire national à la Rénovation du PS et par ailleurs candidat aux primaires pour désigner le candidat à la présidentielle, n’y va pas par quatre chemins. En quatre pages assassines, il demande à la patronne du PS Martine Aubry, de mettre la fédération du département sous tutelle et de démissionner le président du Conseil général. Il n’accuse pas Jean Noël Guérini d’être le frère de son frère, emprisonné et mis en examen pour corruption, trafic d’influence, …, non, pour cela il fait confiance à la justice. Il accuse le président du CG 13 de collusions, car JNG profiterait des moyens du CG pour verrouiller et contrôler la fédération PS du 13. Pour Arnaud Montebourg, le Conseil Général serait une « machine à distribuer des postes d'élus ou d'employés », un CG « utilisé comme instrument clientéliste » destiné « à asseoir sans partage le pouvoir de son président sur le parti, sur les autres collectivités locales (...) L'argent public y est notoirement utilisé pour faire pression sur les élus socialistes afin de s'assurer de leur soutien sans faille -pour ne pas dire leur docilité. » 


La charge est lourde, et malgré l’absence de preuves factuelles pour étayer le réquisitoire, le rapport de Montebourg ne va pas rester sans réponse. Après trois mois de sommeil, le PS va diligenter un audit de la fédération départementale, à la demande de Jean Noël Guérini, qui crie à la diffamation et à la malveillance, et qui accuse Montebourg d’être à la recherche de buzz pour faire décoller sa candidature aux primaires... Toujours est-il que le CG 13 est le 2nd département le plus riche de France, et que la fédé PS 13 vote pratiquement comme un seul homme, le doigt sur la couture du pantalon…


La patronne du PS défend mollement l’actuel président du CG 13, mais considère que l’on doit attendre que la justice passe pour aborder le cas JNG. Le plus triste dans tout cela, est que l’inertie de Martine Aubry pour agir et démissionner Jean Noël Guérini, à sans doute à voir avec de petits calculs électoraux. Pas les cantonales, non ! Ménager le patron de la puissante fédération socialiste du 13, permet de ne pas insulter l’avenir des primaires. C’est petit, mesquin, pour ne pas dire indigne, et l’on pourrait attendre autre chose d’un parti candidat à l’alternance républicaine. Une mise en examen de JNG ne serait finalement pas si mauvaise venue pour Martine, histoire de changer de patron à la tête du CG 13, alors que le PS n’a aucune chance de perdre sa majorité aux prochaines cantonales…

 

 

Comme citoyen électeur, je trouve décevant que le PS manque là une occasion de faire assaut de probité, car le clientélisme est plus qu’un épiphénomène à Marseille (et pas qu’au CG13, ni au PS). Faudra-t-il attendre la mise en examen de JNG, ou encore plus longtemps, un jugement, pour que le PS envisage de nettoyer les écuries d’Augias marseillaises ? Sans vouloir jeter l’opprobre sur JNG, le suspendre de ses fonctions à la fédération, et surtout, qu’il se retire de la présidence du CG 13, le temps que justice passe, serait une preuve de maturité démocratique. Une pratique normale et attendue dans une démocratie saine.

 

Montebourg a fait un joli coup de buzz médiatique. Mais il faut lui reconnaître que cela est plus qu’un coup. Il jette une lumière crue sur la rive nord de la Méditerranée, qui prend du retard démocratique avec de vieilles cultures mafieuses préservées dans la cité phocéenne. Son pavé dans la Mare Nostrum est salutaire.

 

 

Tag(s) : #Marseille 2008 et au delà

Partager cet article

Repost 0