Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Arrivé à 14h, ressorti après plus de quatre heures passées dans le bureau des juges Duchaine et Dorcet au palais de justice de Marseille, Jean Noël Guérini a été mis en examen ce jeudi 8 septembre, pour prise illégale d'intérêt, trafic d'influence et association de malfaiteurs, notamment pour un dossier touchant à des marchés publics présumés frauduleux impliquant son frère Alexandre et quelques autres affaires…


Après cette mise en examen et pour se cramponner à la tête du département, Jean Noël Guérini s’est mis en congé du Parti Socialiste et entend déléguer temporairement une part de ses prérogatives de président de l’institution départementale. Son plan est de s’affranchir du 10 rue de Solférino, en ne laissant pas de prise au PS sur sa destinée « hors du parti ». Ce pas de côté, vis-à-vis de ses camarades lui coûte peu, il est toujours sénateur et n’entend pas quitter la présidence du CG13, même devenu sans étiquette après avoir rangé sa rose au placard. Se mettre en congé du PS lui permet, pense-t-il, de ne pas entacher les primaires et la campagne électorale 2012. Lâcher un peu de lest à la présidence du CG13 devrait lui permettre de trouver du temps pour assurer sa défense tout en conservant son pouvoir - de surveillance et de nuisance – sur le département. C’est une stratégie réactive bien ficelée…

 

Sauf que la mise en examen pour association de malfaiteurs passe mal, pour le citoyen des bouches du Rhône que je suis. Il n’est pas pensable, qu’à son niveau de responsabilité et de représentation démocratique, JNG puisse se prévaloir d’un mandat d’honnête homme avec de tels soupçons à son encontre. Je respecte la présomption d’innocence, et la justice dira si les soupçons sont étayés et condamnables, ou pas. Toutefois et d’ici là, Jean Noël Guérini doit démissionner de sa présidence du CG13, par respect pour les citoyens - ses électeurs - et l’institution qu’il a dirigé depuis 13 ans. C’est une question d’éthique alors que l’on parle de collusion mafieuse entre la famille Guérini, le CG13, et la mafia marseillo-corse.


 

Aussi, ce jeudi 8 septembre au soir, je déclare ouvert le groupe FaceBook « pour que JN Guérini quitte la présidence du CG13 ». J’avais annoncé dans mon billet « Jean-Noël Guérini se kadhafise », que j’activerai le groupe en cas de mise en examen et de non démission. JNG mis en examen pour association de malfaiteurs ne souhaitant pas démissionner, le groupe est maintenant ouvert. J’invite les démocrates ayant le sens de l’éthique à la rejoindre. Venez-y nombreux, invitez...

 

Tag(s) : #Marseille 2008 et au delà

Partager cet article

Repost 0