Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presque tous les mercredis, la famille marseillaise Guérini a les honneurs du Canard Enchaîné. Les éditions datées 14 et 21 septembre nous le prouvent, rubrique « mare aux canards ». Le journal satirique nous rapporte le 14 septembre, comment Jean Noël a lâché et chargé son frère Alexandre, dans le bureau des juges où il a été auditionné le 8 septembre dernier.     L’édition du 21 septembre, remonte vers un chaînon manquant entre le système Guérini et le grand banditisme.


Donc, dans le bureau des juges Duchaine et Philippon, JNG surnommé « Nono » s’est déboutonné et a lâché son frère pour essayer de sauver sa peau. Nono a condamné son cadet Alexandre, pour son « comportement intrusif » dans les affaires du CG13, ses « initiatives », ses « façons d’être, d’agir, de réagir »… Elle va être joyeuse la prochaine réunion de famille après quelques années de pénitencière ;-) Devant les juges, Nono n’a pas seulement écorné le sens de la famille si cher aux corses. Il a aussi chargé ses proches collaborateurs, Rémy Barges son directeur de cabinet, et Béatrice Billes, conseillère spéciale de JNG. A croire qu’au Bateau Bleu, toutes ces mauvaises pratiques fomentées par Alexandre avec la complicité de ses collaborateurs, se déroulaient dans son dos. Le président du CG13 ayant d’autres choses à faire et à penser, que de s’occuper de l’intendance ou de la distribution de subventions. Un ange naïf, un pur ce Nono, dupé par ses proches, il n’a pas su ni vu que la ligne jaune avait été franchi par Alexandre, personne ne l’aurait mis en garde… Cette faribole incroyable, c’est celle qu’il a livré aux juges.

 

Une fable qui ne tient pas la route, si on lit l’article du Canard de cette semaine « les guérini entourés de bavards ». Ainsi, le juge Duchaine a entendu et mis en examen le 16 septembre dernier, un chaînon manquant entre le grand banditisme et le clan Guérini. Jean Marc Nabitz, fraîchement revenu d’Israël a directement été envoyé à la case prison. Au passage, il a raconté au juge le mode d’emploi du système Guérini. JM Nabitz était un rouage important du système, directeur adjoint du cabinet de JNG de 1999 à 2001, il a été ensuite bombardé à la tête de la société d’économie mixte 13 Développement, chargée de construire et de rénover pour le CG13. Soit une mine d’or pour flécher des contrats  et générer des rétro-commissions de la part des entreprises complices liées au grand banditisme et à Alexandre Guérini… JM Nabitz, un homme de confiance plein de ressources a aussi préparé le plan d’élimination des déchets du département, à la demande de Nono. Pile, il a écrit le plan déchet du CG13, face il a ensuite préparé l’offre de la société d’Alexandre qui a coup de chance, remporté le marché public de la décharge de la Vautubière. Il recevra 2,2 M€ en récompense. Selon JM Nabitz, Jean Noël Guérini aurait été au courant de tout, il ajoute que « la parole de l’un valait celle de l’autre ». Il va falloir que Nono invente de nouvelles fariboles, pour son prochain passage dans le bureau des juges.

 

Car JM Nabitz n’a pas été le seul à se mettre à balancer (Le Canard Enchaîné du 14/09/11). Le 8 septembre dernier, les pandores chargés de l’enquête par les juges Duchaine et Philippon, ont entendu Raymond Bartolini, maire adjoint PS à Berre L’Etang, et Bruno Miranda, architecte. Les deux compères ont expliqué, avec force détails, comment ils ont truqué des marchés publics au profit de la société ABT, coquille liée à la pègre et à Alexandre G. Raymond Bartolini a aussi créé une société offshore au Luxembourg avec un associé de monsieur frère, et joué le porteur de sacoches à billets lors d’une douzaine de voyage entre Marseille et le Grand Duché. Il a été envoyé en maison d’arrêt.

 

 

Le groupe FaceBook pour demander la démission de JNG de la présidence du CG13 ne fait pas recette, loin s’en faut, dommage ;-(. Je le maintiens néanmoins ouvert pour ceux qui voudraient le rejoindre.

 

Tag(s) : #Marseille 2008 et au delà

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :