Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jean Noël Guérini, le président du Conseil Général des Bouches du Rhône, qui devrait être mis en examen ce jeudi 8 septembre par le juge Duchaine, pour « complicité d'obstacle à la manifestation de la vérité, prise illégale d'intérêts, trafic d'influence  et association de malfaiteurs en vue du trafic d'influence », a réuni les élus socialistes du département, le vendredi 2 septembre après-midi à Marseille.


Le Monde nous informe qu’il a distribué la photocopie de sa convocation au tribunal de Marseille, à la trentaine de conseillers présents. Il leur a raconté que c’est son ennemi local, Renaud Muselier, qui manipule le procureur qui aurait fait pression sur le juge pour le convoquer en vue de le mettre en examen et non l’entendre comme simple témoin assisté… Devant les élus, Nono a fait un exercice de victimisation, accablé par une cabale juridico-politique, pour faire passer un message fort : « je ne démissionnerai jamais ». Pas certain qu’il ait convaincu tous les participants, au moins aura-t-il réaffirmé sa détermination. Lui demander de se mettre en retrait, pour l’honneur de l’institution qu’il dirige et préparer sa défense, sera immanquablement se positionner parmi ses ennemis.

 

Pour se défendre vis-à-vis de la Rue de Solférino, le retranché de Marseille dans son Bateau Bleu - siège du CG 13 - a fait dresser la liste de tous les élus du PS mis en examen, 56 selon JNG. Il compte se battre avec le PS parisien pour sauver son siège, quitte à faire donner l’artillerie de bombes à merde contre son propre camp. Qui a dit que le pouvoir était une drogue dure ? ;-) Toujours selon le Monde, un participant à la réunion aurait dit au journaliste, Jean-Noël ? Il se « kadhafise »… 

 

 

Si JN Guérini était mis en examen le 8 septembre prochain et qu’il ne souhaitait pas démissionner de la présidence du CG 13, il sera pertinent d’utiliser les réseaux sociaux pour l’aider se retirer. Jusqu’à combien de membres un groupe FaceBook « pour que JN Guérini quitte la présidence du CG13 » devrait-il monter, pour que l’élu marseillais comprenne qu’il dessert la politique et plombe son camp ? Je ne sais pas, mais j’activerai le groupe en cas de mise en examen et de non démission. Je précise aux amis de JNG qui me liraient, que je ne puis être suspecté de rouler pour Muselier, ni pour l’UMP. Suis juste un électeur blogueur amèrement déçu par le personnel politique…

 

Tag(s) : #Marseille 2008 et au delà

Partager cet article

Repost 0