Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

A une semaine du premier tour et à trois du second, la dynamique positive est pour François Hollande. Nicolas Sarkozy fait encore semblant d’y croire, éructe, s’agite, dénigre…, mais son camp intègre progressivement l’idée de « sa défaite » avec de petites phrases défaitistes des uns et des autres, qui transgressent les éléments de langage… Jean-Luc Mélenchon a brillamment réussi à canaliser/rassembler les forces à gauche de la gauche, une réserve de voix qui préfèreront l’alternance au maintien de Sarkozy le 6 mai… Il n’est pas dit que Bayrou ne penchera pas vers Hollande entre les deux tours. Sur le papier, l’élection semble pliée, l’écart dans les intentions de vote au second tour s’agrandit au profit du candidat socialiste…

La faute à son bilan et sa personnalité, il est la meilleure arme de campagne électorale de François Hollande car Sarkozy génère un fort désir d’alternance. Il suscite une envie de débrancher l’agité anxiogène qui a favorisé les riches pendant cinq ans, alors qu’il redécouvre le peuple en 2012 pour une campagne populiste qui flirte avec l’extrême droite… Son plantage total tient à son positionnement, celui « d’un homme transformé par son expérience, seul face aux Français ». Bilan médiocre, avenir incertain, il veut rester le commandant seul à la barre dans la tempête, voilà son seul vrai programme. Après « l’hyperprésident, l’hypercandidat », alors que les français ne supportent plus cet hyperchef, qui zigzague sans cesse en naviguant au cap de son égo.

 

Ce dimanche 15 avril, pour contrer le meeting de Hollande à Vincennes, Sarkozy organise le sien à la place de la Concorde. Un lieu marqueur de son début de quinquennat, quartier chic en décalage total de l’image « peuple » qui voudrait incarner. Le président des riches revient à la source, il boucle le cycle avec un dernier tour de piste à la Concorde avant de dégager. Le peuple de « droite » (Versailles, Auteuil, Neuilly, Passy, Paris ouest…) ne déparera pas du lieu, à défaut d’incarner « les sans voix » que cible le président-candidat bientôt sorti J A Vincennes, ça devrait sentir la mobilisation positive et populaire avec une féroce envie d’alternance au ventre, dans une ambiance festive pour chauffer les cœurs d’ici le 6 mai au soir J Rien n’est acquis avant le vote des français qui sont souverains de leur choix. Toutefois, la météo électorale est plus favorable à Hollande qu’à Sarkozy.

 

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0