Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Si le gouvernement et sa majorité UMP, préfèrent se faire 150 millions d’euros sur le dos des accidentés du travail, et ne surtout pas s’attaquer aux plus de 70 milliards d’exonérations fiscales - dont le fameux bouclier fiscal - le ministre du Budget devrait demander une calculatrice pour Noël.

Eric Woerth, est tout heureux de claironner que l’omniprésident aura passé au fil du sabre 100 000 postes de fonctionnaires en trois ans, économisant ainsi 3 milliards d’euros de deniers publics. Le bon Eric défend les engagements et le bilan à mi-mandat du grand timonier bleu-blanc-rouge…

 

Le ministre du déficit et de la dette, devrait confesser avec la même ardeur que cette économie a aussitôt été dépensée dans la baisse de TVA sur la restauration. Qui représente un manque à gagner fiscal d’au moins 3 milliards, mais qui elle n’a créé qu’à peine plus de 6 000 emplois, sans faire baisser l’addition du consommateur !

 

Bilan du compte social : à charge globalement constante par le jeu des transferts, le gouvernement a généré une perte de 94 000 emplois. Si notre ministre pouvait sortir du prisme idéologique, notre budget public n’en serait que mieux géré et le chômage se porterait moins mal. Inconvénient, l’UMP n’aurait pas gagné autant d’adhérents et de sympathisants chez les tenanciers de gargotes et brasseries ;-)

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0