Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Claude Guéant, ministre de l’Intérieur est sur tous les fronts pour courir après les bulletins de vote tentés par le Front National. Contre la délinquance ETRANGERE et pour la limitation de l’emploi des étudiants ETRANGERS, Guéant sert à polariser la stigmatisation contre l’ETRANGER. C’est une sorte de membre d’honneur du FN, moins par filiation intellectuelle et que pour servir son patron, Nicolas Sarkozy qui veut attaquer l’élection présidentielle 2012 par la droite de la droite. Volonté d’un bis repetita de 2007, sauf que les cartes ont changé…

 

Ecouter Claude Guéant, c’est entendre une légitimation des idées du FN sur l’immigration, sans même plus le verni de la droite respectable.

 

Cette semaine de Noël, il part en guerre contre le délinquant étranger (par le verbe, sa nouvelle proposition de loi ne pourra aboutir avant la fin de la législature). Pour ça, il est applaudi par la Droite Populaire mais l’efficacité de la manœuvre électorale pour capter des voix destinées à Marine Le Pen reste à démontrer. Au contraire du résultat espéré, la légitimation des idées du FN sur l’immigration fait sauter des verrous moraux, cela déculpabilise les électeurs FN qui ne voteront pas Sarkozy au 1er tour…

 

 

Guéant est dans un autre coup tordu, censé envoyer un signal politique aux électeurs du FN, « la circulaire Guéant du 31 mai » qui restreint les possibilités de travailler pour les étudiants étrangers à la fin de leur cursus scolaire en France. Face à la protestation des organisations des présidents d’universités, des grandes écoles, du Medef, à la mise en place du comité « notre matière grise est de toutes les couleurs », à la division au sein même du gouvernement et de l’UMP…, le ministre va clarifier sa circulaire (et donnerait des consignes d’assouplissement). Avec ce zèle contre les étudiants étrangers hautement qualifiés, l’image de la France est durablement ternie à l’international. Nous sommes vus comme un pays refermé sur lui-même, qui écarte l’élite étrangère que nous formons. C’est un signal désastreux dans la mondialisation des savoirs, une amputation dans le business global… Mais cela pèse peu dans une stratégie électorale qui coure après la droite de la droite…  

 

 

Ce qui est hallucinant avec cette chasse institutionnelle permanente à l’étranger, c’est qu’elle braconne en terre idéologique FN pour des résultats électoraux incertains, tout en se brouillant avec des relais classiques de la droite (universités, grandes écoles, patronat). Les centristes/humanistes ne peuvent en aucune façon se retrouver dans ce positionnement. En crédibilisant le fonds de commerce du FN – la lutte contre l’immigration source de tous les maux de la France – Guéant poussent des électeurs dans les bras de Marine Le Pen et pourrait fabriquer pour 2012, un avril 2002 à l’envers.

 

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :