Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le spectacle de notre personnel politique de la majorité présidentielle, me laisse de plus en plus à penser à une pétaudière. Une pétaudière au service d’un chef avec des sous-chefs qui s’entredéchirent entre deux dossiers importants pour le pays. Les séquences s’enchaînent, le film pour mai 2012 se monte au jour le jour et tout cela ne donne rien de cohérent. L’agenda libéral de l’omniprésident continue. Entre deux poussées de d’xénophobie,  on allège les charges des entreprises du CAC 40 et des entreprises de taille intermédiaire mais dans le même temps, l’on est dirigiste et erratique dans la gouvernance économique au préjudice des PME/PMI. L’on détricote la décentralisation pour en revenir à un état centralisé tout en démontant l’administration nationale…  


L’on monte en mayonnaise le thème de l’insécurité et on laisse un Ministre de l’Intérieur multirécidiviste critiquer une décision de justice contre la police. Déjà condamné pour injure raciale, le sieur Hortefeux n’a rien trouvé de mieux que de transgresser le loi pour défendre des policiers accusés de faux en écriture publique, commis par des personnes dépositaires de l’autorité publique agissant dans l’exercice de leurs fonctions, avec pour certains, des actes de violence volontaire. 1er syndicaliste de la police nationale, le ministre de l’Intérieur piétine la justice sans que cela n’émeuve outre mesure son collègue Michel Mercier, qui est centriste et garde des sceaux. Centriste deviendrait-il synonyme de mou du genou à la solde des amis de l’omniprésident pour un plat de lentilles ? Dans l’affirmative, il est à craindre une certaine radicalisation !..

 

Par ailleurs, j’y reviendrai en détail dans un prochain billet, le gouvernement Fillon en plein sommet de Cancun contre le réchauffement climatique qui consacre les énergies renouvelables, n’a rien trouvé de mieux à faire que de promulguer un décret rétroactif, qui plombe la filière photovoltaïque française. Autant ne pas s’embarrasser des symboles, le gouvernement est passé en force malgré les amendements retenus par le Conseil Supérieur de l’Energie – qui n’est pas connu pour être un repère d’ayatollah verts à la solde de l’industrie des énergies renouvelables, loin s’en faut. Ainsi, l’exécutif institue la rupture de confiance légitime comme socle de développement d’un secteur soit disant « stratégique », ce qui va faire fuir les investisseurs et tuer des entrepreneurs de la croissance verte. Là, on piétine le droit en passant en force, et l’on organise la concertation après, pour décider du trépas des survivants… Triste lot de consolation !!! Pendant Cancun, Fillon aura dézingué le solaire français.

 

Responsable et confiant dans nos institutions, j’en viens toutefois à ressentir des poussées d’anarchisme face à un gouvernement aussi irresponsable. Je ne sais pas encore comment traduire et canaliser ma colère, mais le premier député UMP qui croise mon chemin va m’entendre !!!

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0