Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Il y a des coincidences qui n’en sont pas. Ainsi, Nicolas Sarkozy a débuté son mandat de Président français, avec le lancement en grande pompe de l’Union Pour la Méditerranée. L’idée était séduisante, implémenter une coopération renforcée euro-méditerranéenne, sur l’énergie, l’eau, le transport maritime, la sécurité, … Pour faire avancer son « grand projet » qu’est l’UPM, Nicolas Sarkozy a choisi deux pilliers au Sud : Ben Ali et Moubarak. Les deux potentats ont depuis été chassés par leur peuple… Il va sans dire que dans l’UPM de Sarkozy/Ben Ali/Moubarak, les droits de l’homme n’étaient pas au menu de la coopération renforcée.

 

Dans la même veine, Kadhafi considéré comme « ex-dictateur » a été accueilli avec une extrême bienveillance à Paris lors du lancement de l’UPM, où on autorisa qu’il plante sa tente avec tapis rouge. Notre fougueux président se glorifia de gros contrats virtuels (avions militaires Rafale, centrale nucléaire, ...). Kadhafi, bon prince, aura passé un contrat avec une société française pour gérer le 40ème anniversaire de sa prise de pouvoir en Libye (sept09) avec une cérémonie à la hauteur de l’ouverture d’une coupe du monde de football ou des jeux olympiques, selon les organisateurs.

 

Sarkozy avait choisi Ben Ali, Moubarak et Kadhafi comme points d’appui de sa diplomatie méditeranéenne, et voilà que les trois se dérobent, mis à la porte par les citoyens de leur pays. D’aucuns penseront que Nicolas jouit d’une certaine malchance, avec une pincée de sel sur les plaies telle que les déboires de Michèle Alliot-Marie en Tunisie… La scoumoune qu’ils disent au Palais de l’Elysée ;-)

 

L’histoire du mot « scoumoune » est presque exotique dans la bouche du président de l’identité nationale. Selon Le Robert historique de la langue française, scoumoune ou schkoumoune est usité depuis les année 1930 en français d’Algérie. Emprunté au corse  scomun ou à l’italien scomunica dérivé de scomunicare du bas latin excommunicare (excommunier). Ce mot argotique s’est répandu en France métropolitaine à partir de 1950, par l‘intermédiaire du milieu corse et marseillais. Il se dit pour « malchance », « mauvais sort ».

 

C’est donc ça, pour l’équipe de Sarkozy, le problème ne peut venir de leur chef qui se cogne à la réalité sans succès, c’est qu’il aurait attrapé la scoumoune. C’est le mauvais sort qui l’a frappé, alors que Nicolas avait été béni des dieux et touché par la grâce pour gagner l’élection de 2007, quelle injustice ! ;-). Les spin doctors de Sarko vont bientôt nous sortir une sorcière rom de derrière les fagots, qui reconduite hors du territoire par Hortefeux, aura jeté le mauvais œil sur le grand timonier à talonnettes pour se venger ;-) Ou alors un marabout bouté hors de France, qui se sera déchaîné depuis le Mali…

 

Si Sarkozy n’a pas de chance, on peut toutefois reconnaître qu’il récolte ce qu’il a semé. Lui qui misait sur la realpolitik n’a pas vu venir la révolution générationnelle sur la rive sud de la méditerranée. Son Union Pour la Méditerranée étayée par deux potentats, ne pouvait tenir longtemps avec des fondations si fragiles, privées du ciment des droits de l’homme. NS a oublié qu’il avait été élu dans le pays de 1789 et des Lumières… Loin de la rupture claironnée en 2007, NS a démontré une farouche continuité de la diplomatie version « françafrique ».

 

Sans remettre en cause le limogeage de sa ministre Affaires Etrangères, victime d’un trop plein d’affinités benalistes et d’un manque de scrupules qui plombe les sondages de popularité, Nicolas Sarkozy devrait se méfier de son ministre des relations avec le Parlement, Patrick Ollier, compagnon de MAM bientôt ex-ministre des AE. Ce dernier est un « chargé de pouvoir » de Kadhafi en France - au moins jusqu’à nouvel ordre et changement à Tripoli - et il a beaucoup chanté de louanges pour le terroriste « repenti »… Sans compter qu’il a défendu la ministre des AE qui aurait du démissionner il y a 6 semaines. Un ticket de sortie pour MAM et POM, ça ferait deux postes de libres pour recomposer et apaiser la majorité... ça pourrait être une sorte de sacrifice, pour vaincre la scoumoune ;-)

 

 

 

Tag(s) : #Politique

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :