Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Les Créateurs du possible.com vont-ils soutenir Eric Raoult, député UMP et maire du Raincy, pour bâillonner Marie NDiaye ? Cela ferait une belle histoire à raconter, une chouette storytelling bleu UMP. Ce combat du bon Eric contre une écrivaine lauréat du prix Goncourt, exilée à Berlin et qui « insulte et méprise » le chef de l’Etat, ses ministres, sa politique et au-delà, les institutitions du pays. Silence Madame NDiaye, s’il vous plait, au nom de la République et de votre prix ;-)

Le challenge d’Eric et des Créateurs du possible : faire qu’en France d’ici 2012 et au-delà, les lauréats de prix littéraires français prestigieux, soumettent leurs paroles au devoir de réserve, pour faire respecter la cohésion nationale et l'image de notre beau pays.

Il faut dire quEric de Seine-Saint-Denis, a été ulcéré/révulsé/dégouté par l’interview de l’écrivaine pas encore auréolée du Goncourt, aux Inrock de cet été 09. Dans l'entretien, à la question « Vous sentez-vous bien dans la France de Sarkozy ? », la rebelle à la République répondait :

« Je trouve cette France-là monstrueuse. Le fait que nous [avec son compagnon, l'écrivain Jean-Yves Cendrey, et leurs trois enfants, ndlr] ayons choisi de vivre à Berlin depuis deux ans est loin d'être étranger à ça.

Nous sommes partis juste après les élections, en grande partie à cause de Sarkozy, même si j'ai bien conscience que dire ça peut paraître snob. Je trouve détestable cette atmosphère de flicage, de vulgarité… Besson, Hortefeux, tous ces gens-là, je les trouve monstrueux.

Pour moi, ces gens-là, ils représentent une forme de mort, d'abêtissement de la réflexion, un refus d'une différence possible. Et même si Angela Merkel est une femme de droite, elle n'a rien à voir avec la droite de Sarkozy : elle a une morale que la droite française n'a plus… »


Inadmissible et inaceptable dans la France du possible de l’omniprésident ! Marie Ndiaye, on rentre dans le rang, sinon, ça fait désordre pour le pays. Etre honorée d’un prix prestigieux pour ses lettres n’exonère pas du respect à nore grand timonier, il ne faut pas l’oublier...

 


Je me pince pour ne pas rire de tant de bêtise réunie en un seul homme. J’espère , qu’Eric Raoult ne sera pas suivi par Les Créateurs du Possible, pour ne pas en ajouter au ridicule…


D’un point de vue purement formel, le prix Goncourt et l'académie du même nom sont strictement privés et indépendants. La distinction du Goncourt n’engage d’aucune façon l’Etat français. Les lauréats de ce prix littéraire ne sont pas des ambassadeurs itinérants de la France, juste des êtres qui écrivent en français, simples ambassadeurs de mots qui forgent une culture commune. Ils n'ont aucune raison "de respecter la cohésion nationale et l'image de notre pays" comme l'affirme sottement l’aboyeur du Raincy. Cela a été confirmé par Bernard Pivot, membre de l’académie Goncourt, qui a souligné mercredi à l’AFP, que ce «devoir de réserve des Prix Goncourt n'a jamais existé, n'existe pas et n'existera jamais», ajoutant que «ce serait bien mal connaître les écrivains que de croire qu'il existe».


Aller plus loin dans l’analyse de la bêtise de Raoult, avec une réflexion sur l’identité nationale. La liberté est un élément caractérisant l'identité Francaise, avec l’Egalité et la Fraternité. Le rayonement universel de la France, provient pour une bonne part, pour sa contribution à l’époque des Lumières, à sa culture de la liberté d’expression, … Notre identité nationale c’est aussi ça, des écrivains qui ont osé critiqué le pouvoir en place, risquant la geôle ou parfois même leur vie. Montesquieu, Voltaire, Zola,, … Camus, doivent-ils sortir de la bibliothèque nationale pour avoir osé s’opposer au pouvoir en place. Doit-on leur imposer un devoir de réserve retroactif ? Vouloir faire taire la dissonence, c’est perdre notre culture..

 

 

 


 

 

Tag(s) : #Les Créateurs du possible 2012

Partager cet article

Repost 0