Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Libérons l'énergieAprès que l’association Négawatt ait livré une version actualisée de son scénario vers l’autonomie énergétique d’ici 2050, le 29 septembre dernier, Greenpeace France lance la campagne « Libérons l’énergie ». Les actions des ONG se complètent et s’articulent. Négawatt fournissant l’expertise indépendante pour un scénario basé sur la sobriété / l’efficacité et les énergies renouvelables, Greenpeace engageant sa force de frappe populaire et médiatique.

 

« Libérons l’énergie » est une campagne virale qui s’appuie sur le réseau des forces locales, adhérents directs et associations locales. C’est aussi une action pédagogique pertinente et percutante, pour apprendre aux français que nous prenons du retard dans la transition énergétique, alors que celle-ci est non seulement possible, mais qu’elle est surtout indispensable pour l’humanité.

 

 

 

« Libérons l’énergie » vise à peser sur les élections à venir, alors que la politique énergétique nationale est confisquée depuis trop longtemps par une poignée de technocrates. Cette politique est à la croisée des chemins, potentiellement créatrice de centaines de milliers d’emplois locaux non délocalisables et de réduction des nuisances et pollutions, si nous prenons dès 2012 le virage de la transition qui va de toute façon s’imposer à nous dans les décennies à venir. Le virage vers l’autonomie préserve la sécurité nationale sur le long terme tout en créant de la valeur à court et moyen terme. D’autres pays dont l’Allemagne ont choisi cette voie de transition vers l’autonomie. Allons-nous continuer de jouer longtemps l’exception atom’cratique française, pour ne pas mettre à l’ordre du jour des élections une problématique aussi cruciale et structurante pour la société ? Libérons notre énergie de sa dépendance fissile et fossile, décidons-le dès 2012.


Le combat contre les forces conservatrices pour engager cette transition - les tenants mordicus du fossile et du fissile, qui retardent la transition vers l’autonomie, soient entre autres les compagnies d’énergie derrière leur voile de greenwashing - est singulièrement inégal. Ceux-ci maîtrisent peu ou prou les médias et les réseaux politiques/technocratiques. L’accélération dans la transition ne va pas dans leurs intérêts stratégiques de court terme, basés sur le profit. Aussi, libérer l’énergie n’est pas une tâche facile. Toutefois, ce n’est rien comparé à descendre dans la rue pour chasser un dictateur. Le printemps arabe nous apprend que rien n’est impossible à une génération d’indignés qui veulent tourner la page d’une mauvaise histoire. La politique énergétique qui mise sur le fissile et le fossile est une mauvaise histoire dangereuse, aussi, tourner la page pour une politique vertueuse est à portée de mains (et du bulletin de vote).  

 

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :