Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

« Looking for Sarkozy » est à voir sur Arte+7 sans tarder. C’est un documentaire de William Karel composé de 18 regards croisés de correspondants de médias étrangers basés à Paris, qui déroulent leur vision de Sarkozy depuis son élection en 2007. Le montage rend leur parole fluide. Ça fonctionne très bien.

 

J’ai titré le billet sur « un homme qui a essayé de faire président », car l’ensemble de ces regards croisés est très critique et sans concession sur Sarkozy président français. Ces correspondants ont une liberté de ton, un regard extérieur à la France et en même temps intime, qui leur permet de mettre en perspective cette histoire récente, de pointer juste… Ils ont une distance adaptée pour nous offrir une focale médiatique relativement fidèle à la réalité.

 

Leur analyse partagée du président français depuis 2007 ne va pas plaire du tout à l’Elysée. Sur 77 minutes, il n’y a que quelques minutes « positives » pour le président/candidat, le reste est à charge/critique/décapant... Ces dix-huit journalistes  sont très perspicaces pour décoder ses codes de communication, ses travers… Avec leur vision analytique à posteriori de la pièce théatro-politique depuis 2007, avec autant d’intelligence rassemblée, ce film est assassin pour le candidat non déclaré de l’UMP pour 2012.

 

Elles paraissent loin, ces images de 2007, presque fanées. Revoir toutes les séquences qui ont sapé la crédibilité présidentielle, depuis les premiers jours (Fouquet’s/yacht Bolloré + Bling-Bling) en passant par les épisodes Cécilia, Carla, les réunions/sommets internationaux, permet de reconstituer le film d’une décrépitude, celle d’un homme qui aura essayé de faire président depuis 2007, sans presque jamais réussir à se hisser à la hauteur de la fonction…

   

Ce documentaire retient les points saillants depuis mai 2007, c’est l’exercice. Au final, le portrait de l(homme est peu flatteur, c’est un euphémisme. Ils/elles parlent d’un président déconnecté, court-termiste, égocentrique, incertain, bête politique et piètre homme d’état…

 

 

 

A voir sur Arte+7 et sur mon blog en relai le temps que cela dure (29/12/11, peut être plus) :

 

 

 

 

 

Mise à jour, 22/12/11, 23H45 :

 

L'UMP est déchaînée contre "looking for Sarkozy", petite revue de presse ci-après : Pour le Figaro, l'UMP est en colère contre ARTE. Pour Lionel Luca, député UMP des Alpes Maritimes de la Droite Populaire (à droite de l’UMP !), ces journalistes étrangers, tous, sont de "petits procureurs néostaliniens". Les titres qui les emploient sont prestigieux, "The Independent", "The Economist", "ZDF", "AP", le "New York Times", "BBC", "El País", "Der Spiegel", "Africa International"…, peu importe, ces journalistes sont tous des néostaliniens vendus aux socialistes qui en veulent à Sarkozy… Les correspondants à Paris de la presse européenne, américaine, africaine, chinoise…, étaient tombés sous le charme en 2006/07, puis sont tombés en désamour tout au long du quinquennat, selon le Monde. Le NouvelObs est assassin : Les jugements tombent. Impitoyables. Le discours de Grenoble ? "Ignoble", "degueulasserie", "populiste". Le discours de Dakar ? "Il est l’ennemi de l’Afrique", "une nuisance". Le bilan ? "Sarkozy c'est un gros rien avec une énorme affiche". La désacralisation de la fonction présidentielle ? "Il s'est cru plus important que la fonction". La mise en scène permanente ? "Nicolas Sarkozy, c’est Shakespeare tous les jours, c’est le bruit et la fureur, c’est du spectacle".


Des journalistes indépendants, qui n’ont pas à avoir peur des pressions politiques sur leur rédaction, avec une chaîne franco-allemande libre de sa ligne éditoriale, il y a de quoi rendre furieux l’Elysée et l’état-major UMP. Pour les autres, on savoure :)

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :