Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ce mercredi 25 janvier 2020, un nouveau e-média marseillais est né : News of Marseille. Ce site d’information on-line, est un pari risqué qui me semble difficile à gagner. Je m’explique en quelques lignes sur les tares de naissance de ce web-média bien designé, qui obèrent les chances de succès.

 

 

  Vidéo un brin prétentieuse : de l'info 100% marseillaise, tous les acteurs qui font Marseille (Gaudin, Guérini, Muselier et tanpis pour les autres), un regard nouveau sur la ville, un ton incisif, bref, un nouveau journal, le vôtre : www.newsofmarseille.com

 

 

Si on ne choisi pas ses parents, News of Marseille n’a qu’un seul actionnaire : SMA Médias, filiale de SMA Environnement, la principale société d’Alexandre Guérini, Monsieur Frère du président du Conseil Général du 13, qui défraye l’actualité politico-judiciaire depuis décembre. Très versé dans le trafic d’influences, Alexandre Guérini est en détention préventive après avoir été mis en examen pour blanchiment, abus de biens sociaux, détournement de fonds et de biens publics, recel, corruption active,… Un tel pédigrée ferait mauvais genre pour être patron de presse. Aussi, c’est Gilles Pascal, homme de confiance d'Alexandre Guérini, qui dirige News of Marseille selon le principe de qui paye commande. Sans vouloir faire un procès d’intention à Jean-François Carias, rédacteur en chef de News of Marseille, son intégrité devra suivre une ligne éditoriale sans remous, pour produire de l’info sucre d’orge… Comment plaider son indépendance éditoriale et revendiquer une indépendance financière, quand on est dépendant d’un seul actionnaire en prise avec un énorme jeu d’intérêts d’affaires et électoraux ?

 

Sur la résilience du modèle économique de News of Marseille, je m’interroge. A la genèse du projet, Alexandre Guérini devait imaginer que les collectivités locales « amies » (CG 13, MPM, ville d’Aubagne, …) et les entreprises en business avec ces collectivités, allaient acheter de la publicité en ligne dans News of Marseille. Hors, cette voie est devenue une impasse, depuis que Monsieur frère est grillé et que juge et pandores enquêtent… Qui pour sortir le carnet de chèque ? Toutefois, News of Marseille peut aussi être « une danseuse », un truc qui coûte à SMA Environnement mais qui permet de maîtriser un canal d’information, de ménager des influences entre ombre et lumière, ...

 

Lancer un web-média d’info locale, pour faire de l’information « à froid », loin du « sensationnel » et du « scoop », semble en décalage avec le tempo d’internet. Une mise à jour hebdomadaire risque de lasser le web-lecteur. Avoir choisi le mercredi pour la MAJ, va accentuer le décalage entre l'info « à froid » de News of Marseille et celle « chaude » sur Marseille, compte tenu que la famille Guérini est très régulièrement mise à l’honneur dans le Canard Enchaîné (encore cette semaine avec le service départemental d’incendie, SDIS 13).

 

Alors que monsieur Carias écrit dans son éditorial de lancement, que les médias locaux « font très bien leur travail », je me demande quelle information guimauve News of Marseille va nous servir, en complément du filet d’eau tiède qui coule de La Provence, France 3, LCM… Prétendre faire du journalisme d’investigation, sans vouloir déranger personne est une gageure qui ne froissera pas trop les clans en place, à défaut d’honorer le journalisme.

 

 

 

Guimauve et pauvre en contenu ! Avoir bossé un an, pour mettre en ligne un site avec au lancement, une interview, 7 articles et un édito, ça m’interroge tellement c’est léger. Est-ce le processus de validation des billets qui ralenti la production ? L’ITW de Franz-Olivier Giesbert ne mange pas de pain, l’homme de droite caméléon est un habitué des réseaux marseillais… L’article de la rubrique politique est sur le MoDem marseillais, bien plus froid que le bouillonnant PS local remarquez… Le portrait d’une voyante, c’est pour attirer la ménagère ? Aborder le paint-ball à la place du foot à la rubrique sport, c’est l’impertinence revendiquée de News of Marseille, commencer par l’OM aurait été tellement convenu ;-) Pour les rubriques Eco et Ecolo, je suis sur ma faim…

 

 

Bref, New of Marseille qui mise sur internet avec bientôt l’Appli iPhone et iPad, est un pari éditorial et économique risqué. Sans sujet « chaud », pas de buzz et peu d’audience. Quel intérêt de créer un nouveau média « consensuel » ? Mon avis est que News of Marseille est un jalon pour les élections municipales de 2014, si la justice n'est pas trop véloce et l'audience au rendez-vous...


 

 

   

Tag(s) : #Marseille 2008 et au delà

Partager cet article

Repost 0