Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le coup du coût du ticket de métro est une question politique cruelle pour Nathalie Kosciusko-Morizet alias NKM, porte-parole de Nicolas Sarkozy pour ce début de campagne électorale. Le candidat du peuple a une porte-parole  accessoirement ministre en charge des transports jusqu’à il y a peu, qui estime le prix du ticket de métro à plus de 4 euros (4€). Une estimation très loin de la réalité, quand le billet coûte 1,70 € à l’unité et 1, 27 € avec un carnet de dix billets.

Sarkozy a choisi une porte-parole « moderne », féminine avec quelques étoffes teintées de vert en parement, aux essences bourgeoises. Cela détonne avec le cap populiste de sa campagne, mais le candidat n’est pas à une contradiction près.  

On peut légitimement se demander dans quel monde et avec quels repères financiers vit NKM ? Pour être prêt à débourser 4€ pour un ticket de métro, on gagne combien par mois ? A ce prix-là, ne vaut-il pas mieux prendre le taxi, d’un bien meilleur rapport qualité confort / prix J ? Trébucher sur le prix du ticket de métro est une faute politique, qui dévoile la césure entre l’élite et le « peuple ». Une élite dénoncée et vilipendée par Sarkozy, qui fait partie de sa famille politique, jusqu’à son porte-parole. En dehors de ses effets de tribune, le candidat « du peuple » est en réalité coupé du peuple.

Le ticket de métro à plus de 4€ est une bourde qui risque de marquer la carrière politique de NKM, d’une petite pierre blanche où elle apparaîtra déconnectée de la réalité économique  de la population. Bourgeoise elle est, même maquillée en vert, bourgeoise elle demeure. Pour un candidat qui joue la carte populiste, s’attacher une porte-parole qui a cette image semble à contre-emploi et m’interroge. Est-elle là pour donner des gages à droite (et à tous ceux qui ne prennent pas le métroJ) et aux femmes ?

Le coup du prix du ticket de métro est un classique des pièges politiques, qui révèle que la porte-parole de Sarkozy est déconnectée du peuple que cherche à conquérir son patron. Sans doute moins déconnectée que son boss mais déconnectée tout de même.

 

NKM va peut être nous dire que ses stilletos lui interdisent de prendre le métro, question de style...

Tag(s) : #Elections 2012

Partager cet article

Repost 0