Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Barack Obama a décidé de donner une nouvelle impulsion à l'énergie nucléaire aux Etats-Unis, en autorisant le financement de la construction de deux nouveaux réacteurs. Pour cela, il offre des garanties de crédit de plus de huit milliards de dollars. En période de restrictions budgétaires, il multiplie par trois les fonds alloués au nucléaire. Au-delà des milliards de dollars, Obama est le 1er président depuis 30 ans, qui relance la construction de centrales nucléaires aux USA. Elu avec des voix d’écologistes, il donne une gifle pour tous à les alter-fissiles de la planète !


Pourquoi un tel engagement nucléaire maintenant ? Pourquoi rejoindre sur le terrain de l’énergie les positions des Républicains fervants promoteurs de lobby atomique ? Obama espère-t-il ainsi obtenir des concessions pour sa loi sur la protection du climat ? Joue-t-il le même passable jeu de la réforme du système de santé, où une réforme édulcorée s’est gagnée droite ? Avec cette concession de taille – comme si le nucléaire était négociable sans débat chez les démocrates - arrivera-t-il à une loi sur la protection du climat dotée d'un marché des émissions, selon le modèle européen ? Cette relance de l’atome ne gage-t-il pas le développement des énergies renouvelables aux USA ?


Deux nouveaux réacteurs, c’est peu à l’échelle des USA. Néanmoins, c’est un – mauvais - signal envoyé au monde entier. Rappelons, comme le fait le quotidien autrichien Der Standard, qu’avec les dépenses pour l'industrie nucléaire, on pourrait envisager des projets bien plus judicieux dans le domaine des énergies renouvelables et dans celui de l'isolation thermique, qui recèle un potentiel bien plus important à l’euro investi.

 

Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0