Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Québec, plus de cent jours de grève estudiantine contre l’augmentation des droits de scolarité dans l’enseignement supérieur, et ce sont des pans de la société civile qui se sont soulevés contre la loi 78 « liberticide », votée dans l’urgence le 18 mai pour restreindre le droit de manifester des étudiants. Depuis, le Québec fait la une de la presse internationale et nationale. Une jeunesse qui entraîne un peuple « occidental » à « se révolter » pacifiquement contre une classe politique indigne d’une démocratie libérale, voilà le storytelling québécois rebelle du moment…

 

Quebec manifestation imaginative 2012


Il est très intéressant de s’informer, de regarder, d’analyser ce qui ce passe chez nos cousins francophones d’Amérique du Nord. Province rebelle du Canada, le Québec nous donne une leçon de démocratie moderne et archaïque en même temps. L’archaïsme n’est pas du côté du peuple mais du gouvernement. Ce dernier a voulu passer en force contre sa jeunesse/son peuple. Il devra sans doute reculer, car la jeunesse québécoise est en train de gagner la bataille médiatique internationale. quebec casseroles li 78Les québécois tournent en ridicule leur gouvernement avec la manifestation des casseroles tous les soirs à 20h depuis le 19 mai, tandis que plus de 400 personnes ont été arrêtés dans la nuit du 23 au 24 mai.

 

 

Rue 89 nous offre une passerelle sur l’imagination québécoise créative, qui proteste d’une façon ou d’une autre contre l’abus de pouvoir du gouvernement québécois à l’encontre de sa jeunesse et de son peuple.

 

Le gouvernement québécois n’a pas seulement à faire avec sa jeunesse et son peuple, les « anonymous » ont averti, puis relancé le gouvernement québécois avant de passer à l’attaque d’une dizaine de sites internet gouvernementaux. http://youtu.be/6IHElEp9sWU et http://youtu.be/J0tKVnCg8NM  et http://youtu.be/2qdzU_JyErA et ...

 

La principale leçon de nos cousins québécois, issue d’un printemps érable qui pourrait durer jusqu’à l’été, est que la mobilisation sociale finie par payer. Une cause juste qui s’impose par la rue, par le collectif, ce n’est pas hors de portée des démocraties libérales du 21ème siècle. La réponse punitive sous forme d’abus de pouvoir d’un Etat « démocratique » semble contreproductive pour le gouvernement, car elle mobilise des forces jusque-là absentes du conflit estudiantin. Des forces qui vont le faire plier… Des forces qui rassurent sur la vitalité de la démocratie canadienne…

 

 

Photo reprise de l’article de Rue 89 qui a été envoyée par la riveraine Lucile Prosper (Etienne Prioulx).

Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0