Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le théâtre des Régionales se met peu à peu en place. Sur la scène provençale, Europe Ecologie a choisi son premier rôle : Laurence Vichnievsky. Magistrate, elle veut réhabiliter l’éthique pour une gestion saine et efficace de la politique régionale. Avocate générale à la cour d'appel de Paris, ex-juge d'instruction avec Eva Joly de l'affaire Elf, Laurence Vichnievsky a un CV crédible pour engager cette nécessaire réhabilitation. Toutefois, elle n'est pas là pour nettoyer la Provence : « il y a des affaires sur l'ensemble du territoire, dit-elle. Si on est élus, ce ne sera pas pour être procureur, ce sera pour gérer une région ». Laurence Vichnievsky laisse donc les « affaires » à la Justice, elle veut permettre à l’éthique de siéger à l’Hotel de Région. C’est un gage précieux alors que la délinquance en col blanc prospère au soleil…


Chasser le naturel, il revient au galop ;-) : « Je fais de la politique pour que les choses changent, j’ai envie de remettre de l’idéalisme, du rêve, dit Vichnievsky. Que les fonds publics soient gérés proprement. Rien que ça, en PACA, ça semble impossible. Pourquoi cette région a-t-elle une réputation sulfureuse même dans les mœurs politiques?" Laurence veut dépolluer les finances publiques: « Je voudrais proposer une gestion incontestable des fonds publics, ça devrait aller de soi ».La juge verte s’engage pour gagner.

 

Europe Ecologie renoue pour les régionales, avec son cocktail réussi des européennes, mêlant société civile et Verts/écolos historiques, pour porter son programme et ses valeurs. Ainsi, au côté de la magistrate parisienne au pied à terre varois, il y a Jacques Olivier, porte-parole de la campagne et maire du Thor (Vaucluse), commune « sans OGM ». L’engagement du local, l’écologie et la justice se marient bien ;-)

 

Laurence Vichnievsky, 54 ans, n’est pas moins crédible que Michel Vauzelle (PS), pour gérer l’institution. Et même si Europe Ecologie fera sans nul doute alliance avec le parti de Michel, passer le 1er tour en tête changerait singulièrement le rapport de forces pour revitaliser la politique provençale. L’affairisme, le saupoudrage, le clientélisme, … ne sont pas une fatalité. Renouveler les idées impose de renouveler les hommes et les femmes qui font de la politique, pour « faire mieux et faire autrement ».

 

A droite, l’UMP n’est pas encore sorti du bois. Thierry Mariani, député de Vaucluse tient la corde, version droite dure pour tenter de garder l’électorat d’extrême droite. capté par NS en 2007. Celle-ci sera en piste avec l'octogénaire Jean-Marie Le Pen (FN) et Jacques Bompard, maire d'Orange qui lance sa « Ligue du Sud ».

 

Crédit photo : S. PAGANO / REPORTAGES / 20 MINUTES

Tag(s) : #Régionales 2010

Partager cet article

Repost 0