Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Premier tour des élections régionales, 18h, les résultats du dépouillement des urnes seront connus d’ici quelques heures. Les bureaux de vote ruraux déjà ont fermé, encore quelques dizaines de minutes laissés aux urbains pour accomplir leur geste citoyen… Vainqueur de la première manche, alors que les chiffres crépitent dans les Préfectures : l’abstention (estimée à 52,5%). Moins d’un français sur deux auront voté.


En Ile de France, à 17h, moins d’un francilien sur trois avait voté (31,82 %), ils étaient 43,68 % en 2004 à la même heure. En Paca, ce n’est guère mieux : 38,27 % contre 50,92 % en 2004.


Cette abstention record, est un signal en soit. Un vote avec les pieds de la part des français, qui ont préféré majoritairement l’ouverture de la pêche à la truite ou la balade dominicale, que de participer à l’élection centrale de mi mandat. Comme si les politiciens avaient joué si mal une pièce aux textes désenchantés, que le dédain l’a emporté. Pas de bulletin de vote, protestation silencieuse d’un peuple qui en a mare d’être berné ! La parole politique apparaît vide de sens pour plus de la moitié des français. Elle n’éclaire plus l’avenir, et peut même aller jusqu’à ternir le présent. Elle n’est d’aucun secours pour affronter la peur, que d’aucuns affrontent dans la précarité qui se propage…


Cette abstention questionne la démocratie quand la majorité refuse d’exprimer sa voix. Elle n’est sans doute pas de bon augure pour l’UMP omniprésidentielle. Les déçus de Sarkozy, ceux qui avaient cru aux promesses de 2007 et qui sont en overdose médiatique de l’omniprésident « qui n’a pas fait campagne » (sic !), …, sont sans doute nombreux parmi les abstentionnistes.


A qui va profiter, et dans quelle mesure, cette abstention ? Mon billet sur Europe Ecologie et le PS après 20h ;-) Je paris sur un bon score pour EE, 3ème forme politique française en émergence ;-)))

 

Tag(s) : #Régionales 2010

Partager cet article

Repost 0