Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

REN21 est un réseau international dont le secrétariat est basé à Paris, financé en partie par les Nations Unies et l’Allemagne, dont le but est d’encourager et de développer les politiques favorables aux énergies renouvelables dans le monde.


Ce 12 juillet, REN 21 publie son rapport annuel « Renewables 2011 Global Status Report », sur la croissance mondiale du secteur des énergies renouvelables en 2010. A cette occasion, en plus d’une vision globale sur les marchés et les investissements de l’énergie verte pour 2010, REN21 met en service une carte interactive sur les énergies renouvelables dans le monde www.map.ren21.net

 

 

Ce rapport « Renewables 2011 Global Status Report » est très encourageant pour la mondialisation verte : les énergies renouvelables auraient fourni 16% de la consommation finale d’énergie à l’échelle de la planète et presque 20% de l’électricité mondiale. L’investissement mondial dans le secteur des énergies renouvelables a atteint en 2010 le niveau record de 211 milliards de dollars (150,7 milliards d’euros) contre 160 milliards USD en 2009. Les pays en voie de développement dépassent les économies avancées pour la première fois.

 

La Chine a attiré à elle seule 48,5 milliards USD (34,6 milliards d’euros) d’investissement dans les EnR (industrie et projets). D’aucuns pourront avoir peur de cette concurrence industrielle chinoise, alors que ce n’est qu’un des compétiteurs pour alimenter la planète en énergie propre. Le rapport indique, qu’au delà de l’Asie, on voit des progrès importants dans de nombreux pays d’Amérique latine, et au moins 20 pays du Moyen-Orient, d’Afrique du Nord et d’Afrique subsaharienne bénéficient de marchés dynamiques pour les énergies renouvelables. Les pays industrialisés restent néanmoins toujours leaders en termes d’investissements dans la R&D en 2010. Les trois principaux pays étant l’Allemagne, l’Italie et les États-Unis.

 

La voie mondiale de l’énergie verte et bon marché se pave d’années en années, inexorablement. Ainsi, si 55 pays avaient en 2005 un objectif politique ou une politique d’appui aux énergies renouvelables, ils sont dorénavant 119, avec 95 pays qui disposent désormais d’une forme de politique de promotion de la production d’électricité à base d’énergies renouvelables.

 

Au niveau mondial, c’est l’énergie éolienne qui a ajouté le plus de capacité de production (suivie de l’hydroélectrique et du photovoltaïque), mais pour la première fois, l’Europe a ajouté plus de capacité photovoltaïque que de capacité éolienne.

 

Le photovoltaïque est justement une des stars de ce rapport. La production mondiale et le marché de modules photovoltaïques ont plus que doublé par rapport à 2009. L’Allemagne a installé plus de modules photovoltaïques en 2010 que l’ensemble du monde en 2009. Leurs marchés ont presque doublé au Japon et aux États-Unis par rapport à 2009.

 

 

Voilà de bonnes nouvelles pour la globalisation vertueuse. Cela ne relève pas seulement de la satisfaction d’un euro-occidental-écolo, ou de celle d’entrepreneurs et d’investisseurs de la green-economy qui verraient le compteur des milliards s’accélérer. Non, il s’agit d’une réponse sociale, partagée et vertueuse pour les besoins de l’humanité. « De plus en plus de personnes dans le monde ont accès à des services énergétiques grâce à l’énergie renouvelable, non seulement pour satisfaire leurs besoins essentiels, mais leur permettant également de progresser du point de vue économique », explique Mohamed El-Ashry, Président du Comité de direction de REN21. Complétant : « l’augmentation de l’activité dans le domaine des énergies renouvelables dans les pays en voie de développement soulignée dans le rapport de cette année est très encourageante, puisque la majorité de la croissance de la demande d’énergie à venir devrait provenir des pays en voie de développement ».

 

 

A retenir, comme points saillants pour le « Renewables 2011 Global Status Report » :

-       les pays en voie de développement produisent collectivement plus de la moitié de l’énergie renouvelable mondiale.

-       La capacité photovoltaïque solaire a augmenté dans plus de 100 pays.

-       Les cinq principaux pays en termes de capacité en électricité à base des sources renouvelables, hors hydroélectricité, sont les États-Unis, la Chine, l’Allemagne, l’Espagne et l’Inde.

-       Aux États-Unis, les énergies renouvelables représentaient environ 10,9 % de la production primaire d’énergie nationale (par rapport à 11,3 % pour le nucléaire), soit une augmentation de 5,6% par rapport à 2009.

-       Aux États-Unis, 30 États (ainsi que Washington, D.C.) ont adopté des taux requis d’énergie renouvelable (Renewable Portfolio Standards RPS).

-       La Chine était en tête au niveau mondial en termes d’installation d’éoliennes et de systèmes solaires thermiques, ainsi que pour la production d’hydroélectricité. Le pays a ajouté environ 29 GW de capacité d’électricité  renouvelable raccordée au réseau, pour un total de 252 GW, soit une augmentation de 13 % par rapport à 2009.

-       Le Brésil produit pratiquement la totalité de l’éthanol fabriqué à partir de sucre dans le monde et a investit dans de nouvelles centrales hydrauliques, de biomasse ainsi que dans des éoliennes et des systèmes de chauffage solaire.

-       Au sein de l’Union européenne, l’énergie verte a représenté près de 41 % de la capacité de production électrique nouvellement installée. Bien que cette proportion reste notablement en dessous des 60 % de capacité nouvelle installée en 2009, l’Europe a ajouté plus de capacité d’électricité renouvelable que jamais auparavant.

-       L’UE a dépassé ses objectifs de 2010 pour l’énergie éolienne, le photovoltaïque, le solaire thermodynamique et les pompes à chaleur. Des pays comme la Finlande, l’Allemagne, l’Espagne et Taïwan ont rehaussé leurs objectifs et l’Afrique du Sud, le Guatemala et l’Inde, entre autres, en ont adopté de nouveaux.

-       Les pays en voie de développement, qui représentent maintenant plus de la moitié des pays disposant d’objectifs politiques et la moitié de ceux ayant adopté des mesures d’appui aux énergies renouvelables, jouent un rôle de plus en plus important dans l’essor des énergies renouvelables.

Tag(s) : #Environnement

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :