Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

La page de l’élection présidentielle tournée, c’est celle des élections législatives qui s’ouvre. Si cette élection est cruciale au niveau national (majorité absolue ou pas du PS-EELV à l’AN), je commence par m’y intéresser par le prisme local en m’occupant de ma circonscription, la 5ème des Bouches du Rhône. Elle comprend les 4ème et 5ème arrondissements et une part du 6ème .de Marseille, des arrondissement qui ont tous placé Hollande en tête ce 6 mai (respectivement à 50,68%, 55,51%, 51,34%). Renaud Muselier y est élu député depuis 1993, mais il est très incertain qu’il garde son siège après le 17 juin. Une perte qui pourrait aussi lui barrerait l’accès à la candidature pour les municipales de 2014.

Dans cette circonscription seront principalement en compétition Marie-Arlette Carlotti pour le PS, Renaud Muselier pour l’UMP et Jean-Pierre Baumann pour le FN. La projection réalisée par la Provence pronostique une triangulaire qui serait fatale au candidat de l’UMP.

Je n’ai pas encore vu/lu d’enquête d’opinion sur ma circonscription, mais Marie Arlette Carlotti devait bénéficier de la conjonction de plusieurs forces favorables pour défaire Renaud Muselier dans les urnes. Il est probable que les électeurs de ma circonscription comme les français, veuillent confirmer la majorité qu’ils ont apporté à François Hollande et lui permettre de gouverner sans entrer en cohabitation, c’est bon pour MA Carlotti qui a fait partie de l’équipe de campagne de Hollande . Par ailleurs, cette femme est connue/reconnue pour avoir été une opposante interne à JN Guérini au Conseil Général, elle incarne une gauche marseillaise propre et courageuse qui veut mettre fin aux dérives du guérinisme… Enfin, Muselier éclaboussé par la mise en examen de sa femme dans une affaire de marché public des HLM marseillais et surtout illustre promoteur de l’évasion fiscale française à l’île Maurice, n’est pas au mieux de sa forme pour jouer le chevalier blanc de la République. Les qualités de MAC et les défaut de « muso » lui permettent ne pas avoir besoin d’une triangulaire entre elle, Muselier et le candidat du FN pour virer en tête au premier tour et l’emporter au second. D’une pierre plusieurs coups, MA Carlotti élue à l’Assemblée Nationale le 17 juin, elle conforterait la majorité gouvernementale, elle renouvellerait et féminiserait le personnel politique et elle nous débarrasserait de Muselier pour 2014. Une belle récompense de sa probité et de son engagement….

Il reste tout juste un mois pour faire campagne électorale, avec un premier tour le 10 juin. Il n’est pas dit que mon blog ne revienne pas d’ici là sur MAC, à qui je souhaite sincèrement d’être élue.

Tag(s) : #Marseille 2008 et au delà

Partager cet article

Repost 0