Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Presque trois mois sans un seul billet pour le blog, une diète de mots alors qu’une nouvelle majorité parlementaire et un gouvernement « de gauche » sont à l’œuvre, que l’actualité énergétique est brûlante et que l’équation marseillaise pour 2014 est changée. Fin de la trêve et de la prise de recul du clavier, de nouvelles rubriques à créer pour ce blog comme « Marseille municipales 2014 » pour suivre en amont les élections municipales ou « Ecolopolitique.gouv.fr », pour décrypter le niveau de conversion écologiste du gouvernement dont la cote d’alerte du faible étiage m’inquiète.


Je reviens en verve pour user de ma liberté d’expression, notamment pour contribuer au débat politique. Citoyen avec un peu d’expertise, le goût du décloisonnement et d’intérêt pour la sphère publique, j’ajoute mon écho aux bruits du monde que je trouve de plus en plus chaotique. L’humanité a du mal à intégrer que nous sommes tous sur le même bateau à 191 cabines, bateau ivre qui flotte sur une mer démontée et pleine d’icebergs... Etre une voix d’ouverture depuis l’une de ces cabines, alors que d’autres veulent convaincre que nous sommes sur 191 bateaux…

 

Reprise du blog à l’heure de la rentrée politique, engagée avec les universités d’été des Verts et du PS. C’est une forme de rentrée « à la cool » pour la majorité rose-verte, les débats sont policés, les sourires affichés, on croirait presque que nous ne sommes pas engoncés dans la crise. La chamaillerie entre ministres à propos de la pub à la télé publique après 20h, c’est peccadille et clapotis à côté de ce qui attend le gouvernement sur le nouveau traité européen de discipline budgétaire, qu’Hollande veut faire ratifier en octobre. Ça va twister à gauche, alors qu’Attac, le Front de Gauche et une partie des Verts vont œuvrer contre la ratification, la majorité va connaître son premier grand écart… Le second grand écart qui pourrait conduire au claquage, c’est la grande conférence environnementale de la mi-septembre, relativement mal engagée selon GreenPeace. Comme les écolos font de l’introspection, pour savoir combien de kilos de couleuvres leurs ministres pourront avaler avant de démissionner (ou d’ouvrir leur « muselière » gouvernementale), Ayrault devrait aussi prendre garde sur son flanc vert.

 

 

Bonne rentrée à tous, la mienne commence en mots.


 

Tag(s) : #heloim.sinclair

Partager cet article

Repost 0